Ma voiture sent l'essence, que faire ?

Sommaire

Ma voiture sent l'essence, que faire ?

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Si votre voiture empeste l’essence, ne tardez pas à réagir pour en trouver l’origine. Le caractère inflammable et la volatilité de ce carburant au contact d’une étincelle peuvent être dramatiques.

Il s'agit donc d'adopter les mesures de sécurité nécessaires, d'identifier l'origine de ces odeurs d'essence et d'effectuer les réparations adaptées. Pour information, un réservoir non étanche est sanctionné par un refus au contrôle technique (point 8.2.2 du contrôle technique : réservoir carburant).

Suivez étape par étape comment agir quand une voiture sent l'essence.

Zoom sur l’origine des odeurs d’essence

Différentes causes possibles

Les causes des émanations sont nombreuses. Elles sont principalement dues :

  • à une détérioration des canalisations par l’usure (corrosion, durites poreuses, etc.) ;
  • à des chocs subis sous le véhicule, qui ont endommagé les canalisations et le réservoir ;
  • à des frottements usant jusqu’à les percer ces mêmes organes ;
  • à des raccords (à collier ou encliquetables), mal positionnés ou détériorés ;
  • au filtre à essence desserti ou abîmé ;
  • au système de traitement des vapeurs d’essence saturé (canister).

Des fuites amplifiées par la pression dans le système d’injection essence

Les fuites engendrées sont favorisées par la pression régnant dans le système d’injection essence.

  • Cas d'une injection indirecte
    • Les injecteurs sont positionnés dans les conduits d’admission, juste avant les soupapes d’admission. L’injection d’essence se fait avant les chambres de combustion.
    • L'injection indirecte génère une pression de 2,5 à 4 bar dans le circuit d’alimentation (du réservoir aux injecteurs).
Lire l'article Ooreka
  • Cas d'une injection directe
    • Les injecteurs débouchent directement dans les chambres de combustion. L’injection d’essence se fait dans celles-ci.
    • L'injection directe affiche une pression de 2 à 5 bar dans le circuit d’alimentation, du réservoir à la pompe HP (haute pression), et une pression variable de 50 à 140 bar dans le circuit HP, de la pompe HP aux injecteurs.
Lire l'article Ooreka

1. Appliquez les règles de base de sécurité

Adaptez votre comportement selon la situation.

  • Cas 1 : vous roulez.
    • Arrêtez-vous le plus rapidement possible et coupez le moteur.
    • Faites sortir tous les occupants.
  • Cas 2 : votre véhicule est dans le garage ou au sous-sol.
    • Si l’odeur d’essence est forte, dans un local confiné, signe d’émanations importantes et potentiellement explosives, pensez à vous décharger de l’électricité statique : à distance du véhicule et à l’extérieur, touchez un objet métallique relié au sol (grillage, poteau, etc.).
    • Ne démarrez pas votre voiture.
    • N’allumez pas la lumière.
    • Aérez les locaux.

Vous devez maintenant procéder avec méthode pour déceler la fuite et la réparer.

2. Identifiez d’éventuelles fuites extérieures

Inspectez visuellement l'extérieur de la voiture

Pour réaliser cette inspection, suivez visuellement l’ensemble du système d’alimentation.

  • Si besoin, levez partiellement la voiture à l’aide d’un cric et sécurisez avec une chandelle.
Lire l'article Ooreka
  • Regardez en premier lieu s'il y a une fuite de carburant sous le véhicule.
  • Contrôlez le dessous du réservoir à l’arrière de la voiture, à l’affût d’une fuite ou simplement d’un suintement.
  • Suivez le cheminement des durites sous le véhicule jusque sous le moteur et regardez s'il y a des craquelures, des coupures….

Réparez les fuites détectées

  • Remplacez les durites ou les canalisations défectueuses.
    • Utilisez de la durite résistante aux hydrocarbures.
    • Dans le cas de connecteurs rapides, gardez la configuration d’origine et commandez la pièce correspondante chez le concessionnaire.
  • En cas de fuite de réservoir, il faut envisager un remplacement de celui-ci.

3. Contrôlez les organes dans le compartiment moteur

Inspectez le compartiment moteur

Munissez-vous d’une baladeuse et inspectez les éléments suivants :

  • les jonctions des durites avec le filtre à essence ;
  • l’état du filtre à essence ;
  • les canalisations menant jusqu’à la rampe commune des injecteurs (injection indirecte) ou à la pompe HP (injection directe) ;
  • les canalisations HP pour l’injection directe ;
  • les joints d’étanchéité des injecteurs.

Remettez en conformité les éléments abîmés

Effectuez les réparations nécessaires selon votre diagnostic.

  • Remplacez les durites et les canalisations.
  • Changez le filtre à essence.
  • Changez les joints des injecteurs.
Lire l'article Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

4. Inspectez l’habitacle

Dans l'habitacle, les causes possibles sont réduites : une fuite ou une émanation provient du dessus du réservoir. L’étanchéité du bouchon ou de son joint peut être défectueuse.

  • Munissez-vous de la clé spécifique adaptée au bouchon de puits de jauge. Ce bouchon est une bague filetée de grand diamètre en plastique, coiffant le puits de jauge.
  • Déposez la banquette arrière et la trappe d’accès.
  • Repositionnez correctement le bouchon ou, s'il est détérioré, remplacez-le ainsi que son joint.

5. Contrôlez le système de recyclage des vapeurs d’essence

La règlementation antipollution interdit la diffusion des vapeurs d’hydrocarbures dans l’atmosphère. Un dispositif de traitement existe donc sur les véhicules automobiles.

Contrôlez le dispositif de traitement des vapeurs d'hydrocarbures

  • Vérifiez les durites et les canalisations qui captent les vapeurs d’hydrocarbures, provenant de la prise d’emplissage de carburant et du reniflard du moteur (élément récupérateur des vapeurs d’huile).
  • Contrôlez l'état du filtre à charbon actif, appelé « canister ».
  • Assurez-vous du bon fonctionnement de l'électrovanne de vidange.

Intervenez si besoin

  • Remplacez les durites et les canalisations.
  • Remplacez le filtre à charbon actif s'il est abîmé.
  • Remplacez l'électrovanne de vidange.

6. Décelez un éventuel dysfonctionnement moteur

L’odeur d’essence peut provenir d’une combustion incomplète ou de l’absence de combustion sur un ou plusieurs cylindres, entraînant le passage de l’essence imbrûlée dans l’échappement.

Identifiez les symptômes

Un problème moteur se repère en observant différents symptômes :

  • un fonctionnement déséquilibré du moteur ;
  • des détonations à l’échappement.

Testez et réparez les différents organes

Les causes principales d'un dysfonctionnement moteur sont :

  • un manque de compression ;
  • une bougie ou une bobine d’allumage défectueuse ;
  • un injecteur grippé ;
  • des paramètres d’injection défaillants, comme le capteur de température, la sonde à oxygène (sonde lamba), etc.
Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

Faites un diagnostic et remplacez les éléments défectueux.

Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

Matériel nécessaire pour agir quand une voiture sent l'essence

Imprimer
Clé à 6 pans

Clé à 6 pans

À partir de 2€

Clé à cliquet

Clé à cliquet

Clé à douille

Clé à douille

3 €

Collier de serrage

Collier de serrage

Cric

Cric

À partir de 10 €

Gants en latex jetables

Gants en latex jetables

Environ 3 € la boite de 100

Lunettes de protection

Lunettes de protection

6 € environ

Récipient

Récipient

1 €

Aussi dans la rubrique :

Pièces mécaniques

Sommaire

Moteur et courroies

Comment régler les soupapes d'une voiture Turbocompresseur électrique Clapet anti-retour auto Relais de préchauffage Culbuteur Nettoyage d'injecteur aux ultrasons Boîtier de servitude moteur (BSM) Poussoir hydraulique Surfaçage de culasse Changer une bobine d'allumage moteur Capteur PMH Bruit de la courroie de distribution Actuateur de ralenti Dump valve Changer une pompe à eau Segmentation d'un moteur Capteur de cliquetis Préparation moteur Cache-culbuteurs Indice de viscosité d'une huile de moteur Radiateur de refroidissement du moteur Pannes de volant moteur Kit hydrogène Claquement moteur Mon véhicule sur-consomme : 7 choses à vérifier Couple moteur Reprogrammation du moteur Changer un filtre à essence Poulie Damper Coussinet de bielle Silent bloc moteur Additif d'huile pour moteur Huile de moteur Boitier additionnel pour diesel Défaut d'étanchéité du moteur Voyant moteur Calculateurs de moteur pour voiture Bas moteur Augmenter la pression d'un turbo Nettoyant moteur Courroie de direction Nettoyer un turbo Soupapes du moteur Support moteur Cache moteur Fuite de l'injecteur Puce électronique pour moteur Augmentation de la puissance moteur Consommation anormale d'huile moteur Erreur de carburant, que faire ? Rupteur de voiture Pastille de sablage Turbocompresseur à géométrie variable (TGV) Voyant de pression d'huile du moteur Changement de moteur Surchauffe du moteur Capteur de position d'arbre à cames Panne de gasoil, que faire ? Ma voiture sent l'essence, que faire ? Problèmes d'injecteur Ralenti instable Fuite d'huile du turbo Injection mécanique Pression d'huile moteur insuffisante Frein moteur Plaque sandwich Kit éthanol Rupture de la courroie de distribution Changer un filtre à huile Couler une bielle Volant moteur allégé Électrovanne pneumatique Chaîne de distribution Injection directe Capteur de pression de suralimentation (MAP) Additif moteur Injection directe à rampe commune Turbo grippé Courroie de distribution Compte-tours de voiture Récupérateur d'huile Reprogrammation du moteur essence Pompe à eau pour voiture Fuite de gasoil Réchauffeur de gazole pour voiture Turbo qui siffle Anti-fuite de joint de culasse Pompe de gavage Injecteur qui claque Changer une courroie de distribution Piston forgé Durite de refroidissement Électrovanne de turbocompresseur Injection indirecte Avance à l'allumage Problèmes de démarrage à chaud du moteur Poulie de déphasage Pompe tandem Encrassement du moteur Volant moteur Panne d'essence, que faire ? Fuite de la pompe à injection Décalaminage Pompe à injection Nettoyer un injecteur Filtre à huile