Comment nettoyer un moteur diesel

Sommaire

Comment nettoyer un moteur diesel

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Nettoyer un moteur, diesel qui plus est, peut apparaître comme une opération rebutante et pénible… Détrompez-vous, car il existe aujourd’hui des produits dédiés très efficaces, dont la mise en œuvre est relativement aisée. Si la satisfaction d’un moteur éclatant est un argument convaincant, la présence éventuelle de suintements moteur pouvant entraîner un refus et une contre-visite au contrôle technique finira de vous convaincre.

Voici comment nettoyer un moteur diesel.

1. Prenez vos précautions avant de nettoyer un moteur diesel

Une opération de nettoyage, même si elle paraît anodine, demande de la préparation et certaines précautions, afin de préserver les points suivants.

La sécurité

  • Travaillez avec des gants et des lunettes (risques de projection).
  • N’appliquez pas de produit lorsque le moteur tourne (risque de blessure ou d’incendie).

Le respect de l’environnement

Prévoyez de récupérer l’eau de lavage, qui risque d’être souillée d’hydrocarbures.

Par exemple, si vous ne disposez pas de grand bac, placez un tapis usagé couvert de sciure de bois sous la voiture et positionnez plusieurs récipients accolés sous toute la surface du compartiment moteur-boîte : le peu d’eau souillée qui coulera hors des bacs sera absorbé par le tapis.

La protection du véhicule

Certains produits peuvent être agressifs pour la carrosserie ; protégez préalablement celle-ci à l’aide d’un film plastique.

2. Faites chauffer le moteur diesel

Faites tourner le moteur à température de fonctionnement ; cette action augmentera l’efficacité du nettoyant moteur.

Lire l'article Ooreka

3. Déposez les carters de protection

Par souci d’isolation phonique, particulièrement pour les véhicules diesel, les moteurs sont aujourd’hui « encapsulés » : des carters de protection en plastique recouvrent la partie supérieure du moteur, bouchent la partie inférieure ainsi que des éléments annexes tels que le compartiment batterie.

Pour accéder aux endroits souillés du moteur, il est nécessaire de les déposer. Cette opération est généralement aisée pour la partie supérieure, la protection étant souvent simplement encliquetée : une simple pression suffit à l’extraire. Le carter inférieur, en plastique, est fixé quant à lui par des vis ou des agrafes.

4. Protégez les organes sensibles du moteur

La gestion électronique des voitures modernes implique la présence de composants électriques dans les moindres recoins du moteur : capteurs, actionneurs, connectiques sont alimentés par des tensions électriques de faible intensité. Projeter de l’eau sur ces composants risque d’entraîner à plus ou moins long terme de la corrosion et des résistances parasites, source de pannes. L’alternateur, les boîtiers électriques et les boîtes à fusibles sont aussi des éléments sensibles à protéger.

Protégez au maximum ces organes en les enveloppant de film plastique, le temps du traitement du moteur.

5. Vaporisez un produit dégraissant sur le moteur

  • Les parties sensibles protégées, vaporisez généreusement un produit dégraissant spécifique pour moteur. Optez pour un produit de qualité concentré à diluer, qui vous permettra de moduler sa teneur suivant le degré d’encrassement de votre moteur (pour une utilisation isolée, il existe des conditionnements d'1 l (tarif moyen : 15 €). Suivez le mode d’emploi pour la proportion à utiliser, ainsi que les recommandations.
  • Laissez agir de 5 à 10 min.
  • Rincez au jet d’arrosage (l’utilisation du nettoyeur haute pression est fortement prohibée, la haute pression risquant d’endommager les connecteurs électriques, calculateurs et autres éléments sensibles).
  • Ôtez les plastiques de protection des éléments sensibles puis soufflez le compartiment moteur à l’air comprimé de façon à supprimer au maximum les poches d’eau résiduelles.
Lire l'article Ooreka

6. Appliquez un produit de protection du moteur

  • S’il subsiste des traces d’encrassement, réitérez l’opération sur ces zones (pour plus d’efficacité, vous pouvez appliquer du dégraissant et nettoyer préalablement au pinceau).
  • Si le résultat est satisfaisant, appliquez un film de produit protecteur à l’aide d’une bombe aérosol : il existe des produits destinés aux moteurs marins, hydrophobes et diélectriques (20 € les 150 ml).
  • En dernier lieu, remontez les carters.

7. Nettoyez la zone de travail

  • Récupérez l’eau souillée. Vous pouvez la noyer dans la sciure pour recyclage (certaines déchetteries acceptent les corps gras, sinon demandez à un professionnel de l’inclure dans sa collecte sélective des déchets).
  • Démarrez le moteur et faites-le chauffer pour supprimer l’humidité.

Matériel nécessaire pour nettoyer un moteur diesel

Imprimer
Compresseur

Compresseur

À partir de 59 €

Dégraissant

Dégraissant

6 € environ

Flacon vaporisateur

Flacon vaporisateur

Environ 1 €

Gants de protection épais

Gants de protection épais

10 € environ

Lunettes de protection

Lunettes de protection

6 € environ

Récipient

Récipient

1 €

Tapis de sol

Tapis de sol

10 € environ

Tuyau d'arrosage

Tuyau d'arrosage

À partir de 5 €/25 m