Sommaire

Le joint de culasse forme une barrière étanche entre l'huile, le liquide de refroidissement et les chambres de combustion dans votre moteur. En cas de surchauffe, il peut fendre ou se déformer. Le moteur de votre voiture est alors en danger : il faut remplacer le joint de culasse. Une opération coûteuse en garage, car il faut démonter de nombreuses pièces du moteur pour atteindre la culasse. En prenant votre temps, voici comment changer un joint de culasse vous-même.

1. Diagnostiquez un joint de culasse à remplacer

Il y a 3 signes qui peuvent vous indiquer que le joint de culasse de votre voiture est à changer :

  • L'huile est blanche, elle forme une sorte de « mayonnaise » : cela signifie qu'il y a du liquide de refroidissement (de l'eau) dans l'huile.
  • Une épaisse fumée blanche sort du pot d'échappement : c'est de la vapeur d'eau. Cela signifie que l'eau passe dans les cylindres.
  • Les durites d'eau sont très dures ou l'eau sort par le bouchon du vase d'expansion : c'est le mélange de gaz sous pression des chambres de combustion qui passe dans le circuit de refroidissement.

Tous ces symptômes indiquent un joint de culasse endommagé. Arrêtez-vous rapidement pour éviter de surchauffer le moteur.

Lire l'article Ooreka

2. Prévoyez le matériel nécessaire à la réparation du joint de culasse

En même temps que votre joint de culasse, commandez également :

  • un nouveau kit distribution (courroie de distribution + galets tendeurs et éventuellement pompe à eau) : vous devrez changer la courroie de distribution au remontage ;
  • une pochette de rodage avec tous les joints du haut moteur ;
  • et des vis de culasse neuves.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Munissez-vous aussi de la revue technique automobile (RTA) de votre véhicule, afin de repérer l'emplacement exact des pièces à démonter selon votre modèle de voiture.

3. Videz le circuit de refroidissement

  • Repérez sur la RTA l'emplacement du robinet de vidange sous le radiateur.
  • Placez une bassine en dessous.
  • Ouvrez le bouchon de vidange, situé au point le plus bas du radiateur, et laissez le liquide de refroidissement s'écouler. Vous pouvez également ouvrir le vase d'expansion pour que le liquide coule plus vite grâce à l'appel d'air créé. Sur certaines voitures, il n'y a pas de bouchon de vidange sur le radiateur. Dans ce cas, débranchez la durite d'eau la plus basse.
  • Enlevez ensuite les éléments du circuit de refroidissement connectés à la culasse : durites d'eau et parfois calorostat (selon les véhicules).

4. Dégagez l'accès à la culasse

Aidez-vous de la revue technique du véhicule pour démonter tous les périphériques du moteur gênant l'accès à la culasse. Les moteurs sont montés différemment selon le type (diesel ou essence), la marque et le modèle. Vous devrez selon les cas déposer :

  • la bobine d'allumage ;
  • la rampe d'injecteurs ;
  • les connexions électriques ;
  • le filtre à air ;
  • la courroie d'alternateur et la poulie dumper.

Quelques conseils au moment du démontage :

  • Prévoyez de la place pour poser les pièces dans l'ordre du démontage, sans les mélanger.
  • Rangez les vis et écrous correspondants dans des bocaux ou des boîtes de récupération en plastique. Ou si possible, remontez-les directement sur les pièces démontées : vous connaîtrez ainsi leur emplacement exact au moment du remontage.
  • Faites des photos des câblages ou branchements complexes avant de démonter, pour pouvoir vous y référer au remontage.

5. Désaccouplez l'échapemment de la culasse

Une fois les pièces annexes enlevées, vous devrez enlever le collecteur d'échappement, qui concentre les gaz d'échappement des différentes chambres de combustion vers la ligne d'échappement.

Pour cela :

  • À l'aide d'une clé à douille, dévissez les écrous qui le maintiennent sur la culasse.
  • Si les écrous sont coincés, pulvérisez de l'huile dégrippante et laissez agir quelques minutes. Les vis de la ligne d'échappement peuvent être très abîmées.
  • Si vous n'arrivez toujours pas à enlever les vis entre le collecteur d'échappement et la ligne d'échappement, coupez-les. Vous les remplacerez par des neuves au remontage.
  • Puis enlevez le joint. Vous le remplacerez par un neuf au remontage.

6. Enlevez la pipe d'admission

Également appelée collecteur d'admission, la pipe d’admission est la pièce qui envoie l'air dans le moteur pour la combustion du carburant.

Là encore, enlevez les écrous, déposez la pipe d'admission et remplacez le joint au remontage.

7. Calez le moteur

  • Vous allez maintenant enlever la courroie de distribution. Vous devez auparavant caler le moteur dans la bonne position, afin qu'il reparte correctement après le remontage.
  • Utilisez une clé en bout de vilebrequin pour tourner manuellement la courroie de distribution et aligner les repères sur le vilebrequin, l'arbre à came et la pompe à injection (pour les voitures diesel), puis insérez les piges de calage. Vous trouverez leur emplacement exact et leur nombre dans la RTA de votre véhicule.
  • Desserrez ensuite le galet tendeur pour détendre la courroie et l'enlever sans forcer. Comme vous allez la remplacer, vous pouvez également couper la courroie au cutter pour gagner du temps.
Consulter la fiche pratique Ooreka

8. Dévissez la culasse

Pour dévisser une culasse, il est important de respecter un ordre de desserrage afin de ne pas la voiler. Cela la rendrait définitivement hors d'usage.

  • Commencez par retirer le cache culbuteur.
  • Puis desserrez les vis de la culasse. L'ordre de serrage des vis est indiqué sur votre RTA : desserrez donc dans le sens inverse.
  • Procédez par petites passes (desserrez d'abord un peu chaque vis, puis repassez une seconde fois et enfin une dernière fois pour les retirer complètement). Ce sont des vis assez longues.
  • Retirez-les ensuite et enlevez la culasse, puis le joint. La fissure est parfois si petite qu'elle n'est pas toujours visible au premier coup d'œil.

9. Remplacez le joint de culasse

  • Nettoyez le plan de joint avec un chiffon imbibé de solvant, de l'acétone par exemple.
  • Posez le joint sur le plan de joint. Une inscription top/haut ou une couleur vous permet de le positionner dans le bon sens. Les trous et formes doivent parfaitement correspondre.

10. Remontez la culasse

Au remontage, utilisez des vis de culasse neuves, car les anciennes risquent de casser.

Comme au moment du démontage, respectez bien l'ordre de serrage des vis de la culasse. Vérifiez également sur la RTA le couple et l'angle de serrage des vis de la culasse, c'est très important.

  • Huilez vos vis.
  • Commencez par les visser à la main, dans l'ordre préconisé.
  • Puis faites une deuxième passe avec une clé dynamométrique pour les serrer au couple recommandé par le fabricant.
  • Repassez ensuite (toujours dans le même ordre) avec une clé de serrage angulaire pour terminer le serrage : cela peut être une ou deux passes à 90° par exemple.

11. Remontez le reste des éléments

Remontez ensuite la courroie de distribution et les périphériques en sens inverse du démontage. N'oubliez pas de vérifier manuellement que le moteur tourne correctement à l'issue du remontage de la courroie de distribution. Remplacez tous les joints du haut moteur que vous avez démontés par des neufs (joints des collecteurs d'échappement et d'admission).

On conseille également de changer la pompe à eau si celle-ci est prise avec la courroie de distribution. Une nouvelle tension de la courroie de distribution pourrait avoir raison de l'axe de pompe à eau.

12. Remettez de l'eau dans le moteur

Une fois tous les éléments remontés, remplissez à nouveau le circuit de refroidissement :

  • Refermez le bouchon de vidange du radiateur.
  • Remplissez de liquide de refroidissement.
  • Fermez les bouchons.
  • Démarrez le moteur et laissez-le chauffer pendant une dizaine de minutes, jusqu'à ce que le ventilateur se déclenche.
  • Le moteur tournant toujours, purgez le circuit en ouvrant la vis de purge située en haut du radiateur, afin de faire sortir l'air du circuit.
  • Refaites ensuite le niveau de liquide de refroidissement, moteur froid.

13. Contrôlez le fonctionnement du moteur

Au démarrage de la voiture, vérifiez le bon fonctionnement du moteur : vous ne devez pas entendre de bruit suspect. Sinon, éteignez tout de suite votre moteur et re-vérifiez tout ce que vous avez démonté.

Matériel nécessaire pour la réparation d'un joint de culasse

Imprimer
Acétone

Acétone

À partir de 3,50 €/L

Bassine

Bassine

1 €

Chiffon

Chiffon

Récupération

Clé à douille

Clé à douille

3 €

Clé dynamométrique

Clé dynamométrique

À partir de 2 €

Huile moteur

Huile moteur

Environ 20 €

Aussi dans la rubrique :

Pièces mécaniques

Sommaire

Moteur et courroies

Capteur de cliquetis Défaut d'étanchéité du moteur Poulie Damper Fuite de l'injecteur Support moteur Couple moteur Plaque sandwich Segmentation d'un moteur Injection directe Clapet anti-retour auto Panne de gasoil, que faire ? Fuite d'huile du turbo Voyant moteur Compte-tours de voiture Changement de moteur Kit hydrogène Avance à l'allumage Calculateurs de moteur pour voiture Pompe à injection Injecteur qui claque Claquement moteur Filtre à huile Kit éthanol Surfaçage de culasse Erreur de carburant, que faire ? Fuite de gasoil Encrassement du moteur Culbuteur Pression d'huile moteur insuffisante Préparation moteur Volant moteur allégé Radiateur de refroidissement du moteur Nettoyer un injecteur Poulie de déphasage Silent bloc moteur Additif moteur Bruit de la courroie de distribution Capteur de position d'arbre à cames Ralenti instable Turbo grippé Boitier additionnel pour diesel Reprogrammation du moteur Nettoyer un turbo Rupture de la courroie de distribution Nettoyant moteur Panne d'essence, que faire ? Changer une pompe à eau Capteur de pression de suralimentation (MAP) Poussoir hydraulique Nettoyage d'injecteur aux ultrasons Pannes de volant moteur Durite de refroidissement Pompe à eau pour voiture Voyant de pression d'huile du moteur Relais de préchauffage Soupapes du moteur Pompe de gavage Électrovanne de turbocompresseur Changer un filtre à huile Additif d'huile pour moteur Indice de viscosité d'une huile de moteur Actuateur de ralenti Reprogrammation du moteur essence Volant moteur Cache-culbuteurs Couler une bielle Augmentation de la puissance moteur Changer un filtre à essence Électrovanne pneumatique Frein moteur Turbocompresseur électrique Décalaminage Coussinet de bielle Pastille de sablage Surchauffe du moteur Courroie de direction Dump valve Injection indirecte Capteur PMH Changer une courroie de distribution Turbocompresseur à géométrie variable (TGV) Cache moteur Récupérateur d'huile Rupteur de voiture Anti-fuite de joint de culasse Réchauffeur de gazole pour voiture Pompe tandem Boîtier de servitude moteur (BSM) Problèmes d'injecteur Huile de moteur Turbo qui siffle Bas moteur Piston forgé Changer une bobine d'allumage moteur Injection mécanique Puce électronique pour moteur Injection directe à rampe commune Comment régler les soupapes d'une voiture Augmenter la pression d'un turbo Consommation anormale d'huile moteur Problèmes de démarrage à chaud du moteur Fuite de la pompe à injection Courroie de distribution Chaîne de distribution Mon véhicule sur-consomme : 7 choses à vérifier Ma voiture sent l'essence, que faire ?