Sommaire

Sur un parking, un voisin indélicat a laissé la marque de sa portière sur votre voiture. Ou bien c'est un caddie qui a fait une bosse sur votre véhicule. Ou encore la grêle pendant un gros orage. Réparez tous ces petits impacts de la vie courante en débosselant votre carrosserie.

Voici toutes les étapes pour réussir à débosseler la carrosserie de votre voiture.

Zoom sur le débosselage sans peinture

Cette méthode est moins contraignante qu'une application de mastic et de peinture, mais elle ne peut s'appliquer que dans certains cas :

  • Les impacts doivent être petits, de la taille d'une pièce de deux euros au maximum. Si la bosse est plus grande, la déformation de la tôle sera trop importante et il faudra des appareils spécifiques pour la réparer.
  • La bosse ne doit pas présenter d'éclat de peinture.
  • Vous devez avoir un accès à l'arrière de la tôle abîmée.

C'est une manœuvre délicate, qui demande un certain coup de main. N'hésitez pas à prendre votre temps pour ce type d'opération et à réparer la bosse en plusieurs fois. Un manque de patience pourrait conduire à une déformation encore plus importante que l'impact de départ.

1. Dégagez l'accès à l'arrière de la bosse

Vous devez avoir accès à la bosse par l'intérieur de la carrosserie. Or ce n'est pas toujours possible. Commencez donc par vérifier que l'endroit où est située la bosse pourra être dégagé.

  • Si l'impact se trouve sur le capot, vous pourrez passer par les trous dans la doublure en tôle.
  • S'il se trouve dans une porte, démontez soigneusement la garniture de porte. Pensez à enlever le pare-pluie à l'intérieur de la garniture sans le déchirer.
  • Si la bosse est sur une aile, vérifiez d'abord que c'est bien une aile en tôle. Beaucoup de voitures ont des ailes en plastique à l'avant maintenant. Enlevez les pare-boue pour pouvoir accéder à la tôle par le dessous.
  • Pour un impact sur le coffre, dégarnissez aussi l'intérieur.
  • Sur le pavillon, l'opération de dégarnissage est délicate car le ciel de toit est très fragile.

Pensez à prendre en photo les éléments avant de les démonter. Vous pourrez ensuite vous reporter à ces images pour ne rien oublier au moment du remontage. Utilisez également des petites boîtes de récupération pour stocker les vis et petits éléments de chaque partie lors du démontage. Vous éviterez ainsi de les perdre ou les mélanger.

2. Chauffez la zone à débosseler

Utilisez un sèche-cheveux pour ramollir la zone où se trouve la bosse que vous voulez éliminer sur votre carrosserie. Cela évitera à la peinture de s'écailler quand vous reformerez la tôle.

Vous pouvez également mettre simplement votre véhicule au soleil.

3. Repoussez la bosse vers l'extérieur

  • Utilisez une baguette de bois ou une tige de métal recouverte d'un chiffon maintenu avec un élastique, pour ne pas rayer la peinture intérieure. En effet, même sur des parties cachées, l'humidité pourrait à terme faire rouiller la tôle et finir par former des trous dans la carrosserie.
  • Repoussez doucement la bosse vers l'extérieur. Faites plusieurs passes avec votre outil, en commençant par le pourtour de la bosse pour revenir graduellement vers le centre.
  • Prenez le temps de vérifier le résultat en regardant à l'extérieur de la voiture. Recommencez à repousser la tôle le nombre de fois nécessaire, sans jamais vouloir aller trop vite. Vous pourriez créer des éclats de peinture là où il n'y en avait pas.
  • Si l'impact se trouvait dans une arête de la carrosserie, reformez-la.

4. Remontez tous les éléments intérieurs

Pour finir, remontez les garnitures que vous avez déposées pour accéder à l'arrière de la bosse. Utilisez encore une fois la revue technique pour vous guider dans le remontage. Au besoin, référez-vous aux photos que vous avez prises avant le démontage.

Matériel nécessaire pour réparer une bosse sur la carrosserie

Imprimer
Chiffon

Chiffon

Récupération

Lampe torche

Lampe torche

À partir de 10 €

Miroir de poche

Miroir de poche

10 € environ

Sèche-cheveux

Sèche-cheveux

À partir de 10 €