Entretien d'une voiture électrique ou hybride

Écrit par les experts Ooreka

L'électricité, seule ou avec carburation

Tout véhicule a besoin d'un entretien régulier :

L'entretien d'une voiture électrique et l'entretien d'une voiture hybride sont tout aussi nécessaires que celui d'un véhicule thermique.

Ils s'effectuent régulièrement, à un rythme (préconisé par le constructeur) qui varie en fonction du type de véhicule, mais aussi du constructeur, de la puissance du véhicule, de la conduite de l'automobiliste et du nombre de kilomètres parcourus (ou des années passées).

Entretien voiture électrique et voiture hybride : d'importantes différences

Entretien d'une voiture électrique ou hybride

Les véhicules électriques et hybrides ont un point commun : l'électricité intervient dans leur fonctionnement, pour tout ou partie.

Toutefois, leur fonctionnement est totalement différent :

  • la voiture électrique n'utilise plus de carburant ;
  • la voiture hybride, elle, associe un moteur thermique (à combustion) à un moteur électrique.

C'est pourquoi, alors que le premier est très simple d'entretien et demande peu de changements de pièces, l'autre exige un entretien équivalent techniquement au véhicule thermique.

Entretien voiture électrique : une grande simplicité

L'entretien du moteur électrique est donc simplifié, car ce dernier est très simple et composé de très peu d'éléments mobiles.

Le nombre de pièces est réduit à une dizaine, contre un millier pour les véhicules thermiques, même si des éléments mécaniques et esthétiques présents sur les véhicules à combustion se retrouvent dans les voitures électriques.

Moteur

On note certaines différences :

  • La vidange (huile) disparaît, puisque le moteur électrique n'exige pas de lubrification.
  • Ce moteur demande moins d'entretien que le thermique, dans la mesure où il est nettement moins soumis aux variations de températures.
  • Il n'y a pas de pot d'échappement non plus, donc c'est une charge en moins dans la révision.

Électricité

La batterie est l'élément essentiel du moteur électrique.

  • Elle est rechargeable et dure plus ou moins longtemps selon la technologie utilisée.
  • De plus en plus de batteries au lithium-ion, qui ne nécessitent pas d'entretien, remplacent les batteries au plomb, plus basiques et encombrantes.
  • Quoi qu'il en soit, elles ont toutes une durée de vie de plus en plus longue : de 3 à 10 ans.

Pour l'instant, il n'y a pas d'alternateur sur une voiture électrique. Quant aux bougies, il n'y a plus besoin de les changer.

À noter : les ampoules restent évidemment à vérifier.

Sécurité

Les amortisseurs sont identiques à ceux d'un véhicule thermique, par conséquent l'entretien l'est également.

En revanche :

  • Les freins étant beaucoup moins sollicités, les plaquettes et tambours s'usent beaucoup moins rapidement (50 % d'usure en moins).
  • La boîte de vitesse étant réduite à un seul réducteur, il n'y a plus d'embrayage. Ce réducteur nécessitera tout de même une vérification d'huile et un entretien au bout de 60 000 à 100 000 kilomètres selon les cas.

Autres éléments

En ce qui concerne les vitres et la climatisation de la voiture, l'entretien est similaire à celui d'un véhicule thermique.

Pièces détachées moins nombreuses et révision moins chère

Il y a vraiment moins de pièces détachées sur un véhicule électrique. Les batteries entièrement gérées par l'électronique, dont l'autonomie est de plus en plus importante, sont de moins en moins chères et peuvent être louées par le concessionnaire.

Le temps passé sur une voiture électrique est donc moindre que sur un véhicule thermique ou hybride. Le prix de l'entretien est de 30 à 40 % moins élevé.

Une technologie spécifique avec des professionnels formés

Comme pour tout véhicule, la voiture électrique est sous garantie pendant un certain nombre d'années. Pour rester couvert, il faut faire en sorte que les révisions préconisées par le constructeur soient correctement faites.

Or, une voiture électrique est technologiquement très avancée, et l'entretien s'effectue sous forte tension.

  • Le professionnel que vous allez choisir doit être formé à certaines opérations assez dangereuses, et doit posséder du matériel adapté.
  • N'hésitez donc pas à vous renseigner sur ses capacités techniques.

Certaines autres opérations d'entretien peuvent être faites par des particuliers.

Entretien voiture hybride : similaire au véhicule thermique

Les véhicules hybrides (qu'ils soient « full » ou « semi » hybrides) utilisent deux moteurs : l'électrique et le thermique, à tour de rôle. L'entretien du moteur thermique reste obligatoire, auquel s'ajoute celui des batteries et de l'électronique.

Un entretien double

Il y a donc, comme pour tout véhicule :

  • Un entretien du moteur, identique à celui du moteur thermique, à ceci près que l'échappement est moins vite abîmé et dure plus longtemps.
  • Un contrôle de la sécurité :
    • les freins sont moins vite abîmés ;
    • les amortisseurs et l'embrayage sont plus doucement sollicités.
  • Un contrôle des vitres et de la climatisation.

C'est au niveau électrique que l'entretien diffère :

  • La batterie est un élément très important pour ces véhicules : elle doit donc être de qualité et bien entretenue.
  • Cependant, les batteries gagnent en autonomie en même temps qu'elles perdent du volume. Ainsi, le changement s'effectue maintenant rarement avant 8 ans, même si les anciennes ne vivaient que trois ans.

Un prix plus élevé...

L'entretien d'un véhicule hybride dépend non seulement des opérations à effectuer, mais aussi des pièces engagées et de la main-d'œuvre qui opère. Or, cette récente technologie a besoin d'une main-d'œuvre qualifiée en électronique, électricité et mécanique.

Le prix de ces révisions ne peut donc être moins cher que pour un véhicule thermique.

... mais une garantie plus longue

En contrepartie, les garanties sont plus longues, et ce, aussi bien :

  • Pour les opérations elles-mêmes : environ 3 ans ou 100 000 km.
  • Pour les pièces détachées : 8 ans ou 160 000 km pour l'ensemble des pièces qui rentrent dans le fonctionnement du système hybride. C'est le cas de la batterie, qui peut être louée par les concessionnaires.

Des professionnels obligatoirement formés

Le système hybride comprend beaucoup d'électronique (qui gère le moteur et la transmission), en plus d'une mécanique et d'un système électrique performants.

Les professionnels se doivent donc de maîtriser parfaitement le fonctionnement de ce système, ainsi que les opérations liées à son entretien. Il convient de se renseigner quand aux prestations et installations qu'il peut fournir.

À noter : la maîtrise des différents systèmes du fonctionnement de l'hybride n'est pas la seule condition pour le particulier qui souhaite entretenir lui-même son véhicule. En effet, certaines opérations liées à l'électronique peuvent être difficilement réalisables.


Autres sujets sur Ooreka


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
SA
samuel amiot

assurance dommages

Expert

JL
jean lamonerie

coach concepteur | sarl o.k. formations

Expert

AR
anne r.

pépiniériste

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !