Sommaire

Nous sommes de plus en plus sollicités et sensibilisés à la qualité de l’air et la voiture est souvent dénoncée comme étant l'un des facteurs les plus polluants, par l'échappement de fumées noires. Quelles sont les causes de ces émanations et comment résoudre le problème ? Pour tout savoir sur l'échappement de fumées noires.

Échappement de fumées noires : symptômes et mécanisme

Quels sont les signes de production de fumées noires ?

Des fumées denses et noires sortent du tuyau d’échappement. Les émissions se produisent surtout à l’accélération et l’arrière du véhicule se teinte progressivement en noir (surtout pour les moteurs diesel).

La consommation de carburant peut être élevée et des pertes de puissance à l’accélération ou en charge élevée peuvent également se produire.

Comment se produisent les fumées noires ?

Les fumées noires sont dues à un enrichissement du moteur. Pour une bonne combustion, le mélange entre l’oxygène de l’air et le carburant est savamment dosé : trop d’air (ou pas assez de carburant) et le mélange est pauvre, pas assez d’air (ou trop de carburant) et le mélange est riche.

Dans ce dernier cas, la combustion n’est pas complète et les gaz imbrûlés ressortent ainsi par l’échappement sous forme de fumées noires.

Origines des échappements de fumées noires

Les causes sont multiples et varient suivant les types de motorisations.

Émission de fumée noire toutes motorisations

  • Le véhicule fonctionne normalement au ralenti, mais les fumées apparaissent à pleine accélération et le moteur peut même s’étouffer et perdre de la puissance ; il manque d’air et la première chose à contrôler est l’état du filtre à air, ces symptômes étant typiques d’un élément filtrant bouché.
  • Les fumées sont présentes à tous les régimes, le ralenti est instable et le voyant de diagnostic s’allume, le régime de rotation du moteur peut aussi être limité : il est vraisemblable que la sonde de température moteur soit défectueuse (c’est elle qui permet l’enrichissement du moteur à froid). Le module de gestion moteur adopte alors une stratégie de secours, en prenant une valeur arbitraire de température moteur.
  • Les fumées noires se manifestent au ralenti et pas forcément (ou beaucoup moins) à pleine charge : un injecteur est susceptible de gripper, d’envoyer une trop grande quantité de carburant et de ne pas vaporiser le mélange air + carburant (jet déficient).

Émission de fumée noire et motorisation essence

  • Le véhicule tourne très mal au ralenti et en régime avec une consommation de carburant importante (véhicule muni d’un carburateur ou d’une injection ancienne génération) : une membrane d’enrichissement ou de pompe de reprise est percée pour le véhicule à carburateur ou la membrane du régulateur de pression en bout de rampe d’alimentation est percée pour un véhicule équipé d’une injection. Dans les deux cas, l’essence passe par le canal de dépression d’air et elle est aspirée en quantité par le moteur.
  • Les fumées noires sont en faible quantité avec une consommation importante et à l’analyse de gaz un taux de CO (monoxyde de carbone) conséquent : la pression de service de l’injection indirecte est trop importante (valeur nominale : de 2,7 à 3,1 bars), due à un régulateur de pression déficient.

Émission de fumée noire et motorisation diesel dernière génération

Dans le cadre d'une motorisation injection directe diesel commonrail dernière génération, le ralenti devient subitement instable avec une production de fumées noires. Parallèlement, un voyant orange ou jaune s’allume sur le tableau de bord. Le dysfonctionnement dure environ 10 min puis disparaît.

Pas de panique ! Il s’agit là d’une régénération du filtre à particules (FAP). Pendant plusieurs milliers de kilomètres, le filtre, situé sur la ligne d’échappement, stocke les particules émises par le moteur. Lorsqu'il est saturé, le boîtier de gestion moteur entame une procédure, la régénération, qui consiste à injecter du gasoil (ou gazole) en surdosage. Le gasoil imbrûlé s’accumule dans le FAP et s’enflamme, brûlant les particules.

Émission de fumée noire et anciennes motorisations essence et diesel

Ce type de production de fumées s’applique aux injections indirectes essence non catalysées (jusqu'en 1993) et aux injections directes et indirectes diesel mécaniques (jusqu'en 2002). Ces émissions se produisent en parcours de montagne, en prenant de l’altitude.

La puissance chute fortement ; ce symptôme est du à la raréfaction de l’oxygène qui enrichit la combustion (trop de carburant par rapport à l’air). La descente à des altitudes plus basses supprime le phénomène.

Empêcher les fumées noires d'échappement. Oui, mais à quel prix ?

Les causes des émanations de fumées sont nombreuses et le coût de la réparation est variable. Voici une liste, non exhaustive, de quelques cas de figure les plus courants.

Pièce liée à l'origine de la fumée

Coût approximatif des pièces

Temps de main d’œuvre

Filtre à air

15 à 50 €

 15 min

Sonde de température

20 à 70 €

30 min

Injecteur essence (unité)

50 à 250 €

1 h

Injecteur diesel (unité)

200 à 500 €

1 à 4 h

Kit membrane carburateur

10 à 40 €

30 min à 2 h

Régulateur de pression essence

50 à 250 €

30 min

Aussi dans la rubrique :

Pièces mécaniques

Sommaire

Moteur et courroies

Décalaminage Pression d'huile moteur insuffisante Silent bloc moteur Injection mécanique Réchauffeur de gazole pour voiture Capteur de cliquetis Nettoyant moteur Ma voiture sent l'essence, que faire ? Courroie de distribution Filtre à huile Comment régler les soupapes d'une voiture Augmentation de la puissance moteur Culbuteur Kit hydrogène Pompe de gavage Électrovanne de turbocompresseur Nettoyage d'injecteur aux ultrasons Additif d'huile pour moteur Fuite d'huile du turbo Huile de moteur Voyant moteur Rupteur de voiture Boitier additionnel pour diesel Changer une pompe à eau Clapet anti-retour auto Pompe tandem Soupapes du moteur Calculateurs de moteur pour voiture Injection indirecte Changer une courroie de distribution Courroie de direction Pompe à injection Bas moteur Capteur de pression de suralimentation (MAP) Fuite de gasoil Cache-culbuteurs Voyant de pression d'huile du moteur Injection directe Indice de viscosité d'une huile de moteur Pompe à eau pour voiture Panne d'essence, que faire ? Radiateur de refroidissement du moteur Capteur de position d'arbre à cames Chaîne de distribution Frein moteur Poulie Damper Avance à l'allumage Turbocompresseur à géométrie variable (TGV) Encrassement du moteur Pastille de sablage Rupture de la courroie de distribution Volant moteur allégé Préparation moteur Claquement moteur Kit éthanol Poussoir hydraulique Coussinet de bielle Puce électronique pour moteur Plaque sandwich Changer une bobine d'allumage moteur Reprogrammation du moteur Bruit de la courroie de distribution Changement de moteur Pannes de volant moteur Défaut d'étanchéité du moteur Additif moteur Injection directe à rampe commune Problèmes d'injecteur Capteur PMH Turbocompresseur électrique Dump valve Poulie de déphasage Ralenti instable Turbo grippé Piston forgé Surfaçage de culasse Injecteur qui claque Électrovanne pneumatique Surchauffe du moteur Récupérateur d'huile Support moteur Nettoyer un turbo Compte-tours de voiture Nettoyer un injecteur Couler une bielle Changer un filtre à huile Volant moteur Relais de préchauffage Panne de gasoil, que faire ? Boîtier de servitude moteur (BSM) Changer un filtre à essence Anti-fuite de joint de culasse Problèmes de démarrage à chaud du moteur Reprogrammation du moteur essence Cache moteur Turbo qui siffle Erreur de carburant, que faire ? Fuite de l'injecteur Segmentation d'un moteur Fuite de la pompe à injection Couple moteur Augmenter la pression d'un turbo Mon véhicule sur-consomme : 7 choses à vérifier Consommation anormale d'huile moteur Durite de refroidissement Actuateur de ralenti