Sommaire

Le silencieux d’échappement est destiné à réduire le bruit d’échappement des gaz des moteurs thermiques. Mais une défaillance sur le silencieux peut aussi avoir des conséquences sur d'autres composants. Le point sur cette pièce auto qui joue un rôle dans le bon fonctionnement de votre véhicule.

Caractéristiques et fonctionnement d’un silencieux d’échappement

Le silencieux d’échappement est composé de trois parties raccordées entre elles par des adaptateurs.

L’élément avant : le catalyseur

Sa fonction est de réduire les rejets polluants comme les oxydes de carbone, les oxydes d’azote et le monoxyde de carbone. Le catalyseur est constitué d’un élément en nid d’abeille, formé par un noyau poreux en céramique entouré d’un métal précieux (platine, voire un mélange de platine et de rhodium).

Le catalyseur transforme les gaz polluants en composants non toxiques ; eau, dioxyde de carbone et diazote.

L’élément central ou intermédiaire

Il contient un tube perforé appelé « tube mitraillette ». Ce tube est généralement recouvert de laine de roche qui constitue l’isolation phonique. Il transporte les gaz qui empruntent plusieurs chicanes, ce qui limite la vitesse du son produit par leur échappement.

L’élément arrière

Le pot d’échappement, composé d’une chambre d’évacuation, d’une tubulure et d’une sortie, sert à évacuer les gaz à l’extérieur via la sortie d’échappement.

Silencieux d’échappement défectueux : symptômes, diagnostic et causes

Un silencieux d’échappement s’use rapidement lorsque le véhicule parcourt fréquemment de trajets de moins de 10 min. En effet, dans ce cas précis, la ligne d’échappement ne chauffe pas suffisamment pour que l’eau puisse s’évaporer. Une accumulation d’humidité se produit alors dans la ligne d’échappement, ce qui entraîne une corrosion du silencieux.

Un catalyseur ou un silencieux intermédiaire défectueux peuvent endommager le silencieux arrière.

Les indices d’une ligne d’échappement en mauvais état sont les suivants :

  • une consommation de carburant élevée ;
  • un bruit anormal à l’accélération : le moteur pétarade ;
  • un claquement au niveau du plancher qui laisse supposer que les chicanes sont dessoudées.

Dès que l’un de ces symptômes apparaît, des signes révélateurs permettent de diagnostiquer un silencieux défectueux. On procède alors aux vérifications, ce qui nécessite de se glisser sous le véhicule ou d’utiliser un pont élévateur, via différentes opérations :

  • visualiser entièrement la ligne d’échappement afin de détecter une éventuelle présence de rouille ;
  • contrôler l’état des caoutchoucs qui supportent le silencieux ;
  • agiter le catalyseur afin de vérifier que la laine de roche n’est pas désagrégée : si l’on entend un bruit, c’est que le catalyseur est cassé.

À quel moment changer un silencieux d’échappement ?

Dès lors que l’on constate un bruit anormal au niveau de la ligne d’échappement au moment de l’évacuation des gaz, le silencieux d’échappement est à remplacer.

Prix d'un silencieux d’échappement

La ligne d’échappement ne se remplace pas intégralement. Il est possible de changer uniquement l’élément défectueux qui peut être le catalyseur, le silencieux central ou le silencieux arrière.

Le prix des pièces centrales et du silencieux arrière est généralement compris entre 80 et 150 € selon le type et le modèle du véhicule.

Quant au prix d’un catalyseur, il varie de 150 à 400 €.

Aussi dans la rubrique :

Pièces mécaniques

Sommaire

Moteur et courroies

Capteur de position d'arbre à cames Cache-culbuteurs Durite de refroidissement Dump valve Culbuteur Nettoyant moteur Capteur de cliquetis Turbocompresseur à géométrie variable (TGV) Relais de préchauffage Pannes de volant moteur Calculateurs de moteur pour voiture Frein moteur Décalaminage Fuite de la pompe à injection Indice de viscosité d'une huile de moteur Turbo grippé Panne de gasoil, que faire ? Défaut d'étanchéité du moteur Nettoyer un injecteur Électrovanne de turbocompresseur Augmentation de la puissance moteur Ralenti instable Coussinet de bielle Piston forgé Huile de moteur Actuateur de ralenti Bas moteur Surchauffe du moteur Couler une bielle Problèmes de démarrage à chaud du moteur Additif moteur Injection mécanique Changer un filtre à essence Clapet anti-retour auto Pastille de sablage Pompe de gavage Ma voiture sent l'essence, que faire ? Encrassement du moteur Changement de moteur Fuite d'huile du turbo Reprogrammation du moteur essence Reprogrammation du moteur Avance à l'allumage Injection directe à rampe commune Pompe à eau pour voiture Bruit de la courroie de distribution Nettoyer un turbo Fuite de l'injecteur Compte-tours de voiture Poussoir hydraulique Filtre à huile Soupapes du moteur Additif d'huile pour moteur Plaque sandwich Problèmes d'injecteur Claquement moteur Poulie Damper Poulie de déphasage Puce électronique pour moteur Réchauffeur de gazole pour voiture Couple moteur Silent bloc moteur Injection directe Injecteur qui claque Pompe à injection Erreur de carburant, que faire ? Turbo qui siffle Rupteur de voiture Boitier additionnel pour diesel Capteur PMH Capteur de pression de suralimentation (MAP) Surfaçage de culasse Boîtier de servitude moteur (BSM) Consommation anormale d'huile moteur Turbocompresseur électrique Anti-fuite de joint de culasse Voyant de pression d'huile du moteur Courroie de distribution Fuite de gasoil Nettoyage d'injecteur aux ultrasons Changer une bobine d'allumage moteur Courroie de direction Mon véhicule sur-consomme : 7 choses à vérifier Kit éthanol Segmentation d'un moteur Rupture de la courroie de distribution Changer une courroie de distribution Panne d'essence, que faire ? Injection indirecte Radiateur de refroidissement du moteur Volant moteur allégé Pompe tandem Préparation moteur Comment régler les soupapes d'une voiture Volant moteur Kit hydrogène Cache moteur Augmenter la pression d'un turbo Support moteur Voyant moteur Récupérateur d'huile Électrovanne pneumatique Changer un filtre à huile Changer une pompe à eau Chaîne de distribution Pression d'huile moteur insuffisante