Sommaire

Le changement d’un moteur s'impose bien souvent lorsque la mécanique d’une automobile est souffrante et que les réparations envisagées s’avèrent trop lourdes. Vous pouvez alors mandater un professionnel pour qu'il rende à votre véhicule sa première jeunesse. L’opération est coûteuse mais devenue banale. A contrario, remplacer le moteur dans le but d’augmenter la puissance de votre voiture est une chose proscrite si elle est accomplie sans autorisation préalable du constructeur.

Principe du changement de moteur

Lorsque la mécanique d’une automobile est malade, il peut arriver que le mécanicien en charge du véhicule propose au propriétaire un « changement de moteur ». Comme en médecine, cela signifie qu’il va procéder à une greffe. Capot ouvert, il va implanter un nouveau moteur dans la voiture et le raccorder au reste de la mécanique. Selon le choix du conducteur, il s’agira d’un modèle d’occasion ou standard. Les neufs ne sont quasiment jamais proposés car trop onéreux ; il serait plus avantageux pour le propriétaire d’acheter directement une nouvelle voiture qu’un moteur neuf. 

Lire l'article Ooreka

Pourquoi changer le moteur et dans quelles circonstances ? 

Changer le bloc moteur intégralement n’est pas une chose anodine et l’opération a un coût non négligeable. Pourtant, il n’existe parfois pas d’autres choix envisageables.

  • Si des pièces maîtresses onéreuses et difficiles à réparer sont cassées. Les turbos, joints de culasse et courroies sont autant d’éléments mécaniques qui coûtent extrêmement cher. Un professionnel peut donc proposer un remplacement moins coûteux.  
  • Si le moteur s’essouffle. Lorsque la panne lourde est proche, il est indispensable de faire changer le bloc pour éviter que la mécanique ne rende l’âme et les problèmes engendrés, comme un remorquage sur l’autoroute. 
Consulter la fiche pratique Ooreka

Changement de moteur : par un professionnel

Si certaines mains sont expertes, nous vous recommandons toutefois de faire appel à un professionnel pour des réparations aussi importantes qu'un changement de moteur. En cas d’accident notamment, si un expert mandaté par votre compagnie d’assurance découvre qu’une anomalie mécanique a provoqué le choc, vous risquez de voir votre contrat résilié ainsi que de devoir rembourser les indemnités. 

Changement de moteur : à quel prix ?

Il n’existe pas de prix prédéfini en ce qui concerne le changement d’un moteur, puisque ce dernier est calculé selon certaines particularités : 

  • De quelle marque doit être le nouveau moteur ? 
  • Le véhicule est-il récent ou plus vieux, sous entendu, trouve-t-on facilement dans le commerce les pièces détachées ? 
  • Vous souhaitez un moteur d’occasion : quel kilométrage acceptez-vous ? 

Pour vous donner une estimation, voici quelques éléments de repères à travers des exemples de modèles précis : 

  • Un moteur d’occasion qui possède au compteur entre 150 000 et 200 000 km coûte entre 600 et 900 €. Il faut ajouter à cela la main d’œuvre (entre 13 et 18 heures de travail) et les reprogrammations pour arriver à un total de 2 000 € environ. 
  • Un moteur standard se monnaye ente 1 500 et 2 500 €. 
  • Un moteur standard d’une BMW peut atteindre les 4 500 €. 

Changement de moteur : précautions et limites

Changer de moteur : vos droits et devoirs

Remplacer un moteur est accepté par la loi si cela n'entraîne aucune différence entre le véhicule en état et son certificat de conformité. Si en revanche vous souhaitez changer de moteur pour en modifier ses performances et sa puissance, l’affaire est différente !

Vous devez en effet au préalable impérativement :

  • en demander la permission à l’administration française ;
  • prévenir votre assureur ;
  • vous soumettre à un test.

Les démarches incontournables pour changer un moteur

Avant de pouvoir prétendre à un changement de moteur dans le but d’en augmenter la puissance, vous devez faire une demande d’autorisation au constructeur ou à la DREAL (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement), qui décidera de la compatibilité de votre requête avec les prescriptions techniques européennes en termes de sécurité. Un rendez-vous vous sera fixé pour que votre véhicule soit inspecté et contrôlé. S’il est conforme à la législation en vigueur, vous recevrez un procès verbal de réception à titre isolé (RTI). Présenté en préfecture, un nouveau numéro d’immatriculation vous sera décerné. 

Les risques encourus pour un changement de moteur non-autorisé

Certains prennent le risque de faire transformer leur véhicule sans en informer les autorités compétentes. C'est interdit et très risqué. S'il est possible parfois que les anomalies ne soient pas détectées durant un simple contrôle des forces de l’Ordre, sachez qu'en cas d'accident, un expert peut être mandaté par votre assureur pour vérifier l’état de votre mécanique. Ce dernier, qui peut demander le certificat d’homologation, découvrira alors la supercherie. Les conséquences seront immédiates : contrat résilié, frais de l’accident à votre charge et remboursement des intérêts déjà versés.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Pièces mécaniques

Sommaire

Moteur et courroies

Voyant de pression d'huile du moteur Puce électronique pour moteur Panne de gasoil, que faire ? Changer un filtre à huile Erreur de carburant, que faire ? Piston forgé Pastille de sablage Injecteur qui claque Courroie de distribution Nettoyer un turbo Compte-tours de voiture Indice de viscosité d'une huile de moteur Mon véhicule sur-consomme : 7 choses à vérifier Boitier additionnel pour diesel Fuite de l'injecteur Dump valve Électrovanne de turbocompresseur Ma voiture sent l'essence, que faire ? Réchauffeur de gazole pour voiture Récupérateur d'huile Clapet anti-retour auto Couler une bielle Changer une bobine d'allumage moteur Augmentation de la puissance moteur Actuateur de ralenti Capteur PMH Soupapes du moteur Pompe à injection Décalaminage Volant moteur allégé Turbocompresseur électrique Fuite de gasoil Augmenter la pression d'un turbo Poussoir hydraulique Électrovanne pneumatique Fuite d'huile du turbo Surfaçage de culasse Bruit de la courroie de distribution Additif moteur Panne d'essence, que faire ? Huile de moteur Reprogrammation du moteur essence Changer un filtre à essence Relais de préchauffage Durite de refroidissement Problèmes de démarrage à chaud du moteur Frein moteur Cache moteur Avance à l'allumage Couple moteur Reprogrammation du moteur Calculateurs de moteur pour voiture Injection directe Capteur de pression de suralimentation (MAP) Claquement moteur Poulie de déphasage Pression d'huile moteur insuffisante Encrassement du moteur Additif d'huile pour moteur Injection directe à rampe commune Cache-culbuteurs Injection indirecte Kit éthanol Fuite de la pompe à injection Silent bloc moteur Support moteur Turbo qui siffle Plaque sandwich Pompe tandem Changer une pompe à eau Pompe de gavage Courroie de direction Nettoyer un injecteur Nettoyage d'injecteur aux ultrasons Coussinet de bielle Filtre à huile Poulie Damper Problèmes d'injecteur Segmentation d'un moteur Comment régler les soupapes d'une voiture Boîtier de servitude moteur (BSM) Rupteur de voiture Changer une courroie de distribution Volant moteur Pannes de volant moteur Nettoyant moteur Ralenti instable Injection mécanique Voyant moteur Culbuteur Turbocompresseur à géométrie variable (TGV) Capteur de position d'arbre à cames Capteur de cliquetis Chaîne de distribution Pompe à eau pour voiture Kit hydrogène Turbo grippé Radiateur de refroidissement du moteur Préparation moteur Rupture de la courroie de distribution Bas moteur Consommation anormale d'huile moteur Changement de moteur Surchauffe du moteur Défaut d'étanchéité du moteur Anti-fuite de joint de culasse