Sommaire

Les câbles de démarrage sont d’une grande aide lorsque votre véhicule refuse de démarrer à cause d’une batterie déchargée. Tour d’horizon de cet accessoire auto bien utile et accessible pour un budget compris entre 10 et 50 €, qu’il est préférable de toujours garder dans un coin du coffre de sa voiture.

Câbles de démarrage : définition et description

Définition

Le câble de démarrage, appelé également « pince de démarrage », est un accessoire automobile conçu pour relier les bornes de la batterie défaillante à celles d’une batterie en état de fonctionnement. Son rôle est de transférer une puissance électrique vers la batterie déchargée afin de pouvoir faire démarrer un véhicule en panne.

Description

Ce dispositif est composé de deux câbles, chacun muni d’une pince aux deux extrémités. Il y a donc quatre pinces. Chaque câble abrite un fil conducteur en cuivre recouvert d’une gaine : l’une est de couleur rouge et l’autre de couleur noire. Ces couleurs ont pour but de différencier les pôles (négatif et positif). La longueur des câbles de démarrage est généralement comprise entre 3 et 6 m.

Chaque pince est équipée d’une poignée isolante du même coloris que le gainage.

Comment choisir des câbles de démarrage ?

Le choix du type de câbles de démarrage dépend la motorisation du véhicule (essence ou diesel). Pour choisir les pinces de démarrage appropriées à son véhicule, il faut tenir compte des indications mentionnées sur la batterie :

  • l’intensité exprimée en ampères (A) ;
  • la tension exprimée en volts (V) qui est généralement de 12 ou 24 V pour une voiture ;
  • la capacité de charge exprimée en ampères par heure (A/h).

Ces indications doivent être également être mentionnées sur l’emballage des câbles de démarrage afin d’en faciliter le choix. En fonction de l’ampérage de la batterie, les sections de câbles correspondantes sont les suivantes :

  • inférieur à 200 A : 10 mm² ;
  • entre 200 et 300 A : 16 mm² ;
  • entre 300 et 600 A : 25 mm² ;
  • entre 600 et 700 A : 35 mm² ;
  • à partir de 700 A : 50 mm².

Comment utiliser les câbles de démarrage ?

Avant d’entreprendre de démarrer votre véhicule avec les câbles appropriés, il faut au préalable disposer d’un deuxième véhicule de même motorisation ou trouver un automobiliste qui accepte de vous venir en aide.

Dès que vous avez trouvé le bon samaritain, voici la marche à suivre.

  1. Positionner les deux véhicules côte à côte ou face à face afin que la longueur des câbles permette le branchement des deux batteries.
  2. Couper le moteur.
  3. S’assurer que les deux véhicules sont bien au point-mort avec le frein à main serré.
  4. Ouvrir les deux capots, puis ôter les protections recouvrant les bornes de chaque batterie.
  5. Positionner les deux câbles en branchant une pince noire sur la borne négative (-) de la batterie de dépannage et l’autre pince noire à la masse du véhicule en panne, puis positionner les pinces rouges sur les bornes positives (+) de chaque batterie.
  6. Démarrer le véhicule dépanneur, puis mettre le contact du véhicule en panne. Quelques tours de clé peuvent être nécessaires. Dès que son moteur démarre, le laisser tourner tout d’abord au ralenti pendant quelques minutes, puis accélérer par à-coups.
  7. Sans couper le moteur, débrancher ensuite les câbles de démarrage, puis remettre en place les protections des bornes de batterie. Cette opération doit être effectuée sur les deux véhicules.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Précautions à prendre avant d’utiliser des câbles de démarrage

Avant d’utiliser des câbles de démarrage pour dépanner un véhicule, il faut prendre certaines précautions.

Les deux batteries à relier doivent impérativement appartenir à des véhicules de même motorisation. Cela permet de ne pas compromettre les systèmes électroniques.

De la même façon, les deux batteries doivent être de même voltage : en effet, une tension beaucoup plus importante sur l’une des batteries peut endommager le système électronique des véhicules. Ainsi, une batterie de 12 V doit être reliée à une batterie équivalente sauf si les pinces de démarrage sont spécifiquement prévues pour les deux types de voltage (12 et 24 V).

N’essayez jamais de démarrer un véhicule dont la batterie est gelée, au risque de provoquer une explosion. Certaines batteries dotées d’un témoin permettent de contrôler l’état du liquide intérieur. On peut ainsi constater qu’il est gelé.

Évitez de brancher les deux pinces noires sur les deux pôles négatifs (-). Comme une batterie produit de l’hydrogène, ce type de connexion non approprié pourrait entraîner des étincelles qui suffiraient à faire exploser ou à enflammer la batterie. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de brancher la pince noire destinée au véhicule en panne sur la masse nue (et non sur la batterie) comme un boulon ou une autre pièce métallique par exemple.

Aussi dans la rubrique :

Pièces mécaniques

Sommaire

Moteur et courroies

Boîtier de servitude moteur (BSM) Fuite de gasoil Culbuteur Silent bloc moteur Courroie de direction Fuite d'huile du turbo Ma voiture sent l'essence, que faire ? Turbo grippé Nettoyer un injecteur Piston forgé Courroie de distribution Cache moteur Pompe à eau pour voiture Coussinet de bielle Changer un filtre à essence Rupture de la courroie de distribution Turbocompresseur électrique Capteur de cliquetis Problèmes de démarrage à chaud du moteur Couple moteur Kit éthanol Bruit de la courroie de distribution Nettoyant moteur Turbocompresseur à géométrie variable (TGV) Puce électronique pour moteur Augmenter la pression d'un turbo Encrassement du moteur Fuite de l'injecteur Plaque sandwich Changer une courroie de distribution Panne d'essence, que faire ? Rupteur de voiture Décalaminage Pompe de gavage Problèmes d'injecteur Augmentation de la puissance moteur Huile de moteur Additif moteur Pompe tandem Compte-tours de voiture Bas moteur Volant moteur Nettoyer un turbo Kit hydrogène Injecteur qui claque Pannes de volant moteur Erreur de carburant, que faire ? Comment régler les soupapes d'une voiture Injection directe à rampe commune Additif d'huile pour moteur Surchauffe du moteur Frein moteur Indice de viscosité d'une huile de moteur Turbo qui siffle Filtre à huile Volant moteur allégé Préparation moteur Voyant de pression d'huile du moteur Surfaçage de culasse Radiateur de refroidissement du moteur Capteur de pression de suralimentation (MAP) Changer une bobine d'allumage moteur Durite de refroidissement Ralenti instable Clapet anti-retour auto Relais de préchauffage Segmentation d'un moteur Calculateurs de moteur pour voiture Voyant moteur Injection indirecte Mon véhicule sur-consomme : 7 choses à vérifier Soupapes du moteur Changer une pompe à eau Actuateur de ralenti Changer un filtre à huile Claquement moteur Avance à l'allumage Électrovanne pneumatique Panne de gasoil, que faire ? Réchauffeur de gazole pour voiture Consommation anormale d'huile moteur Capteur PMH Pompe à injection Poulie de déphasage Injection directe Poulie Damper Reprogrammation du moteur Changement de moteur Fuite de la pompe à injection Boitier additionnel pour diesel Chaîne de distribution Reprogrammation du moteur essence Support moteur Cache-culbuteurs Défaut d'étanchéité du moteur Pression d'huile moteur insuffisante Nettoyage d'injecteur aux ultrasons Anti-fuite de joint de culasse Poussoir hydraulique Électrovanne de turbocompresseur Dump valve Pastille de sablage Capteur de position d'arbre à cames Récupérateur d'huile Couler une bielle Injection mécanique