Produit de réparation du joint de culasse

Sommaire

Il existe deux manières de réparer un joint de culasse défaillant : la première méthode consiste à le changer et la seconde consiste à utiliser un produit de réparation de joint de culasse, un liquide chimique qui colmate les fuites. Nous faisons le point sur cette seconde méthode.

Pourquoi utiliser un produit de réparation de joint de culasse ?

L’âge avancé du moteur ou une surchauffe de celui-ci peuvent mettre à mal le joint de culasse, voire les joints des culasse si votre voiture est motorisée par un moteur en V ou W. Le ou les joints de culasse peuvent ainsi ne plus assurer leur rôle d’étanchéité entre le bloc-moteur et la ou les culasses. La solution la plus radicale consiste bien sûr à changer le joint ou les joints de culasse. Une réparation qui nécessite plusieurs heures de travail et qui s’avère onéreuse.

De plus, elle est impossible sur certains moteurs modernes dont les culasses sont montées « à vie » sur les blocs. Il existe une alternative à la « grosse réparation » : l’utilisation de produits chimiques étudiés pour réparer les joints de culasse endommagés. Nous vous expliquons en quoi ils consistent et comment bien les utiliser.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Produits de réparation de joint de culasse : comment ça marche ?

Ces produits sont des composés chimiques utilisant, selon leur formule spécifique, des polymères, des fibres, des matériaux réfractaires, des minéraux, des hydrocarbures et des métaux.

Le mélange de ces composants possède des propriétés importantes de résistance aux hautes températures et également de colmatage des métaux, un peu à la manière d’une résine époxy.

Comment bien utiliser un produit de réparation de joint de culasse ?

Bien lire le mode d’emploi pour doper son efficacité

Les composés chimiques de ces produits agissent lorsqu’ils sont versés dans le circuit de refroidissement du moteur. Celui-ci doit impérativement être propre avant d’utiliser le produit de réparation de joint de culasse. Chaque produit a son propre mode d’emploi ; il s’agit de s’y référer et de le respecter scrupuleusement pour que le produit soit efficace.

Voici, néanmoins, quelques conseils et principes généraux : le produit doit être versé lorsque le moteur est froid ; il faut ensuite faire tourner le moteur pour que le produit de réparation de joint de culasse soit entraîné par le système de refroidissement dans la ou les culasses où, grâce à la chaleur produite par le moteur, il s’infiltrera dans les parties endommagées afin d’en colmater les fissures.

Des cas bien spécifiques

Ces produits peuvent être utilisés pour reboucher des fissures dans les joints de culasse, les culasses ou les blocs-moteurs, à condition, dans les deux derniers cas, que les fissures dans le ou les métaux composant ces pièces ne soient pas trop graves.

L’emploi de ces produits s’avère obligatoire pour les moteurs dont les culasses sont montées « à vie ». Ce type de montage empêche en effet de les séparer du bloc-moteur, même en présence de tiges filetées, dont le démontage va endommager le bloc lui-même de manière irrémédiable.

Produits de réparation de joint de culasse : avantages et inconvénients

Les avantages de ce type de produits semblent indéniables, à condition que les culasses ou les blocs-moteurs ne soient pas irrémédiablement endommagés. En prime, les produits de réparation de joint de culasse sont d’un maniement simple et ne nécessitent pas de travail de démontage compliqué et salissant.

En revanche, ce sont des produits chimiques à manier avec précaution. Au préalable, il s’agit de se protéger d’éventuelles projections : il faut éviter tout contact du produit avec la peau, les yeux et les muqueuses.

Produit de réparation de joint de culasse : la gamme de prix

Ils sont proposés sur le marché dans une gamme de prix allant de 30 à 60 € le bidon. Plusieurs bidons peuvent être nécessaires selon la cylindrée du moteur.

Aussi dans la rubrique :

Outillage

Sommaire