Sommaire

Tomber en panne de voiture et faire appel à un dépanneur-remorqueur auto est source de stress. Quid de la compétence et de l’honnêteté de ces professionnels ? Rassurez-vous, la mauvaise réputation de ces saint-Bernard de la route est largement usurpée et dans la majorité des cas, leur professionnalisme et leur bienveillance vous convaincront.

Qu'est-ce qu'un dépanneur-remorqueur auto ?

Le dépanneur-remorqueur est un métier à part entière dans la branche automobile, il demande des qualités spécifiques nécessaires pour optimiser les tâches, que ce soit dans l’intérêt du client (prise en charge) ou pour la pérennité de l’entreprise (choix des moyens d’intervention et décisions appropriées).

Nature du travail

Le dépanneur-remorqueur intervient à la suite d’une panne d’un véhicule ou d’un accident l’immobilisant sur les voies routières ou autoroutières. Ses interventions peuvent être sollicitées :

  • Par le propriétaire du véhicule en panne. Il s’agit alors d’une panne sur voie routière et il est conseillé de demander les modalités et tarifs de dépannage.
  • Par les sociétés d’assurance et d’assistance. Dans ce cas, le dépanneur, en contrat avec la société d’assurance doit respecter certaines clauses (temps d’intervention, prestations comme la prise en charge des occupants du véhicule ou leur accueil dans ses locaux, etc.).
  • Par les sociétés d’autoroute ou la force publique. Ici encore, les procédures sont bien définies pour le dépannage remorquage.
Lire l'article Ooreka

Le profil type du dépanneur-remorqueur

Si la comparaison peut sembler osée, le métier de dépanneur-remorqueur a beaucoup de points communs avec les premiers secours (il travaille d’ailleurs souvent en symbiose avec eux). En effet, lors d'une panne ou d'un accident, le dépanneur-remorqueur doit :

  • Faire un 1er diagnostic du type de panne par téléphone, pour sélectionner le véhicule de dépannage approprié (porte-voitures, fourgon de dépannage…), préparer les outils et les pièces de rechange adaptées pour effectuer le dépannage.
  • Baliser les lieux et mettre en sécurité les occupants.
  • Sur place, évaluer les causes de la panne et décider de l’opportunité de réparer sur place ou de remorquer le véhicule.
  • Après remorquage ou dépannage dans son atelier ou tout autre lieu désigné par le client, procéder à l’établissement du bon de réparation pour le service de facturation.

La formation

Issu de branches diverses lui ayant conféré de bonnes bases en mécanique automobile (CAP réparateur auto, Bac pro réparateur auto…), l’efficacité du dépanneur-remorqueur se révélera principalement sur le terrain, où les qualités suivantes seront nécessaires :

  • autonomie ; capacités d’analyse lui permettant de prendre des décisions rapides ;
  • connaissances théoriques pour maîtriser les pannes électriques et électroniques des voitures modernes ;
  • rigueur et méthode pour le diagnostic, mais aussi pour la réalisation des opérations de remorquage et de mise en sécurité du client ;
  • sens du contact et psychologie pour le questionnement du client et pour son réconfort.

Voici la liste des diplômes permettant d’accéder à l’activité de dépanneur-remorqueur :

Diplômes

Nature du diplôme

Établissement

Durée formation

CAP (Mécanicien Véhicules Automobile ou carrossier réparateur)

Diplôme d’état niveau 3 (anciennement V)

Lycée professionnel ou CFA*

2 ans

Mention Complémentaire (Maintenance Systèmes Embarqués)

Diplôme d’état niveau 3 (anciennement V)

Lycée professionnel ou CFA*

1 an après CAP

Bac Pro (Mécanicien Véhicules Automobile ou réparation des carrosseries)

Diplôme d’état niveau 4 (anciennement IV)

Lycée professionnel ou CFA*

2 ans après CAP ou 3 ans en formation initiale

Certificat de Qualification Professionnelle (CQP technicien Expert, Électricien, Électronicien Automobile, Technicien Confirmé Utilitaires et Industriels, Mécanicien Spécialiste Automobile, etc.)

Branche des Services de l’Automobile (reconnu par les professionnels de l’automobile) équivalent niveau 4 (anciennement IV)

Principalement CFA*

2 ans (souvent après CAP)

La rémunération

Le salaire de début de carrière du dépanneur-remorqueur est rémunéré au SMIC.

Lire l'article Ooreka