Sommaire

Un véhicule équipé d’un correcteur d’assiette possède une garde au sol constante (distance entre le point le plus bas du véhicule et le sol avec un poids de véhicule en état de marche). C’est un gage de confort, de tenue de route et d’adaptation au terrain. Passons en revue ces différentes techniques.

Principe de la correction d’assiette

Définition

La finalité des correcteurs d’assiette est de maintenir une garde au sol constante, c’est-à-dire garantir en toutes circonstances la même hauteur entre le bas de caisse et la route. Cette solution permet de préserver l’horizontalité de la caisse de la voiture.

Principe

Chaque demi-train de suspension de la voiture est équipé d’un capteur de hauteur de caisse, cette information est envoyée à un boîtier intelligent sous forme d’impulsions électriques. La traduction de ces valeurs électriques permet au calculateur d’évaluer les besoins en correction d’assiette et de commander des actuateurs par l’énergie électrique, pneumatique ou hydraulique pour modifier la position de la caisse.

Dispositifs de correcteur d’assiette

Il existe actuellement différents dispositifs qui permettent de corriger l’assiette d'un véhicule : système de correction hydraulique de suspension, la correction de suspension hydractive, le système de correction de suspension pneumatique, la suspension électromagnétique.

Le système de correction hydraulique de suspension

Le dispositif le plus connu est le système de correction d’assiette utilisé et conçu par Citroën. Initialisé dès les années 50 (Citroën Traction, puis DS, GS, CX), il est constitué de capteurs de hauteur de caisse mécaniques reliés à une centrale de pression hydraulique entraînée par le moteur. Celle-ci fait varier la pression hydraulique dans chaque suspension. Un système de distributeur à tiroirs permet d’ajuster la hauteur en dynamique selon la position des capteurs et 3 plages de hauteur sont disponibles :

  • position repos complètement baissée ;
  • position intermédiaire route ;
  • position haute pour franchissement à très faible vitesse ou pour le remplacement d'une  roue.

La correction de suspension hydractive (Citroën Xantia, C5, C6...)

La correction de suspension hydractive est une évolution de la précédente. Elle intègre la commande électronique qui permet :

  • une utilisation confort optimum ;
  • une utilisation dynamique favorisant la tenue de route en modulant la dureté des suspensions et leur réactivité ;
  • des styles de conduite variés (sport avec l'abaissement de la suspension suivant la vitesse, suspension plus réactive pour conduite sur route sinueuse, etc.).

Le système de correction de suspension pneumatique

Le système de suspension pneumatique est constitué de coussins pneumatiques en lieu et place des suspensions d’origine. Ils reçoivent une pression variable d’air, par un compresseur électrique. La correction d’assiette s’effectue en roulage ou en statique.

La suspension électromagnétique

Elle est développée par la société Bose* . Elle utilise le principe de l’opposition d’intensité variable entre deux électroaimants, qui remplaçent les amortisseurs, permettant ainsi l’ajustement de la hauteur d’assiette. Cette technologie n’a pas encore convaincu les constructeurs qui ne l’utilisent pas sur leurs modèles.

Les différents types de véhicule équipés

On note que certains véhicules possèdent des correcteurs d'assiette d'origine, comme par exemple :

  • Des véhicules de tourisme, de type monospaces familiaux.
  • Des ambulances pour une douceur accentuée des suspensions et un abaissement de la hauteur de caisse à l’arrêt pour faciliter le placement du brancard.
  • Certains véhicules utilitaires, principalement pour abaisser le seuil de chargement.
  • Des 4x4 pour faciliter le franchissement d'obstacles.
  • Des camping-cars, pour une assiette constante quelque soit la charge et une stabilisation en stationnement à l’horizontale.

Prix d’un équipement de correction d’assiette

Les systèmes de correction hydraulique et hydractive étant des montages d’origine, seul le système pneumatique peut être monté en kit pour les véhicules spéciaux (ambulances), utilitaires et camping car.

La fourchette de prix est de 800 € pour un équipement de correction arrière (type camping-car) à 3 000 € pour un kit complet avant et arrière destiné par exemple à une transformation de tuning voiture.

Nouveau call-to-action

Aussi dans la rubrique :

Pièces mécaniques

Sommaire

Moteur et courroies

Surfaçage de culasse Poussoir hydraulique Changer une courroie de distribution Nettoyer un turbo Bas moteur Additif moteur Capteur PMH Injecteur qui claque Turbo grippé Turbocompresseur électrique Ralenti instable Frein moteur Nettoyer un injecteur Changement de moteur Couple moteur Volant moteur Récupérateur d'huile Culbuteur Coussinet de bielle Boitier additionnel pour diesel Pompe à eau pour voiture Changer une bobine d'allumage moteur Huile de moteur Injection indirecte Courroie de distribution Mon véhicule sur-consomme : 7 choses à vérifier Pression d'huile moteur insuffisante Problèmes de démarrage à chaud du moteur Pompe tandem Nettoyage d'injecteur aux ultrasons Électrovanne pneumatique Défaut d'étanchéité du moteur Préparation moteur Relais de préchauffage Fuite de gasoil Couler une bielle Anti-fuite de joint de culasse Durite de refroidissement Comment régler les soupapes d'une voiture Kit hydrogène Cache moteur Pannes de volant moteur Support moteur Silent bloc moteur Décalaminage Calculateurs de moteur pour voiture Rupteur de voiture Avance à l'allumage Problèmes d'injecteur Additif d'huile pour moteur Volant moteur allégé Panne de gasoil, que faire ? Pompe à injection Pastille de sablage Poulie de déphasage Changer un filtre à huile Capteur de position d'arbre à cames Électrovanne de turbocompresseur Puce électronique pour moteur Augmentation de la puissance moteur Injection directe Capteur de cliquetis Augmenter la pression d'un turbo Voyant de pression d'huile du moteur Turbo qui siffle Kit éthanol Capteur de pression de suralimentation (MAP) Reprogrammation du moteur Changer une pompe à eau Surchauffe du moteur Boîtier de servitude moteur (BSM) Erreur de carburant, que faire ? Compte-tours de voiture Poulie Damper Cache-culbuteurs Courroie de direction Injection directe à rampe commune Nettoyant moteur Consommation anormale d'huile moteur Segmentation d'un moteur Injection mécanique Encrassement du moteur Radiateur de refroidissement du moteur Rupture de la courroie de distribution Turbocompresseur à géométrie variable (TGV) Reprogrammation du moteur essence Filtre à huile Réchauffeur de gazole pour voiture Plaque sandwich Fuite d'huile du turbo Claquement moteur Chaîne de distribution Indice de viscosité d'une huile de moteur Piston forgé Soupapes du moteur Dump valve Voyant moteur Fuite de la pompe à injection Actuateur de ralenti Clapet anti-retour auto Changer un filtre à essence Panne d'essence, que faire ? Ma voiture sent l'essence, que faire ? Bruit de la courroie de distribution Pompe de gavage Fuite de l'injecteur

Ces pros peuvent vous aider