Sommaire

L'habitacle d'une voiture est un espace fermé et peut vite devenir un concentré de bactéries et de petites odeurs. Les désodorisants de voiture sont là pour contrer ces effluves nauséabondes. Quels sont les différents types de désodorisants, leur coût, leur efficacité, ou encore leurs inconvénients ? Nous vous disons tout sur ces composés parfumés.

Désodorisant de voiture : origine des petites odeurs

L'habitacle d'une voiture est un espace restreint, où les odeurs s'ancrent ; mais quelle est leur origine ?

L'odeur de neuf

Caractéristique d'un véhicule sortant d'usine, c'est une odeur agréable, sûrement liée psychologiquement à la satisfaction de l'appropriation de son véhicule. 

Ces odeurs de cuir ou simili, plastique et autres matériaux seraient cependant nocives pour les occupants : tout comme dans une maison neuve, les matériaux et autres produits d'assemblage libèrent des substances agressives pour l'organisme.

Les mauvaises odeurs

Quoi de plus désagréable que de rentrer dans un véhicule dégageant des mauvaises odeurs, d'autant plus si ce n'est pas le sien ? 

Ces odeurs sont liées à la prolifération de bactéries, germes et champignons, qui se développent dans les conditions suivantes :

  • l'absence d'aération de l'habitacle, favorisée par exemple par la position « recyclage intérieur » de la climatisation ;
  • l'humidité ;
  • le mauvais entretien de la climatisation et du filtre d'habitacle, véritable creuset de micro-organismes ;
  • la mauvaise salubrité du véhicule.

Elles peuvent aussi être liées au tabagisme et s'ancrent alors profondément dans l'habitacle (sellerie, moquettes, surfaces vitrées, etc.).

Lire l'article Ooreka

Désodorisant de voiture : types et caractéristiques

Le désodorisant de voiture permet d'annihiler les mauvaises odeurs et existe sous différentes formes.

Les plaquettes

Elles sont formées de papier type buvard, imbibé de désodorisant élaboré à l'aide de molécules de synthèse, reproduisant diverses senteurs (pin, lavande, noix de coco, fruits rouges, etc.).

Elles sont suspendues dans l'habitacle et se présentent sous des formes diverses (animaux, arbre, figurines, fleurs, bougies, etc.). Leur action limitée, aux alentours de 15 jours, nécessite leur remplacement périodique.

Les diffuseurs

Fixés sur une grille d'aération, ils sont constitués d'une recharge de désodorisant liquide qui s'évapore lentement dans l'habitacle par un filtre buvard. Leur durée de vie est en moyenne d'un mois ; le renouvellement s'effectue par remplacement de la cartouche.

Les composants sont soit des molécules de synthèse, soit des huiles essentielles ; dans ce dernier cas, l'efficacité du désodorisant, dans la durée, peut être plus importante (multipliée par deux).

Les désodorisants par traitement de la climatisation

La climatisation étant propice au développement des micro-organismes, un traitement préventif peut être effectué.

Une bombe aérosol est diffusée par les aérateurs pendant plusieurs minutes, véhicule fermé sans occupant, en position recyclage intérieur, climatisation activée. Si sa fonction première est le traitement anti-bactérien, le produit peut également laisser une odeur agréable pendant plusieurs jours dans l'habitacle.

Désodorisant de voiture : tarifs

Les désodorisants de voiture sont disponibles chez tous les acteurs de l'automobile (centres auto, concessionnaires, sites spécialisés…) et dans les grandes surfaces, en partie. Voici un aperçu des prix pratiqués :

Types de désodorisants

Tarifs

Plaquettes

De 2 à 8 €

Diffuseurs

De 5 à 10 € (parfums de synthèse)

De 13 à 25 € (huiles essentielles)

Traitement climatisation

De 8 à 22 €

Désodorisant de voiture : solutions alternatives

Si la plupart de ces produits donnent la sensation que l'air est purifié, certains ne sont pas neutres pour la santé. Voici donc quelques conseils simples permettant de limiter leur usage  :

  • Le nettoyage : c'est le premier réflexe contre les mauvaises odeurs et il doit être effectué avec des produits naturels, à base de bicarbonate de soude. L'habitacle doit être passé en revue et débarrassé de tous les détritus (papiers, emballages, restes alimentaires, etc.).
  • L'aération : comme pour une maison, le véhicule doit être régulièrement aéré pour renouveler l'air vicié.
  • L'entretien de la climatisation : le filtre à habitacle, ou filtre à pollen, doit être régulièrement remplacé.
Consulter la fiche pratique Ooreka