Sommaire

« Faire rupter sa voiture », « amener le moteur au rupteur », autant d'expressions souvent employées pour décrire, d'une façon imagée, la torture infligée aux moteurs thermiques.

Pourtant, ce rupteur de voiture, vous aurez du mal à le trouver sous le capot d'un véhicule ; ce n'est pas un organe à proprement parler, mais davantage un terme symbolique décrivant une phase de fonctionnement du moteur.

Rupteur de voiture : origine du mot

Le rupteur d'allumage

Le rupteur peut être une pièce du système d'allumage sur les véhicules anciens à essence : c'est un contacteur actionné et synchronisé avec la rotation moteur.

Quand il est fermé, en le reliant à la masse, il alimente la bobine d'allumage et la « remplit » électriquement. Au moment précis où il s'ouvre, une tension soudaine et démultipliée par la bobine (15 000 volts) est appliquée à la bougie d'allumage qui produit une étincelle, permettant la combustion.

Aujourd'hui, il est remplacé par des composants électroniques statiques.

Le rupteur, limiteur de régime

C'est bien celui-ci qui nous intéresse et dont il est question dans cet article.

À l'origine, pour éviter les surrégimes moteur, notamment sur les véhicules performants, et afin d'éviter « l'affolement des soupapes », un contact à inertie est greffé sur le rotor d'allumeur : lorsque le régime moteur est trop important, les deux contacts du rupteur s'écartent, coupant ainsi l'alimentation haute tension aux bougies.

Rupteur de voiture : aujourd'hui, qu'en est-il ?

Description

Sur les véhicules modernes, il a aujourd'hui disparu physiquement, mais sa fonction est toujours présente.

On s'en aperçoit facilement lorsqu'on pousse le moteur dans ses derniers retranchements aux plus hauts régimes : à partir d'une valeur précise du régime moteur, au-delà de laquelle le risque de casse est réel, le moteur sature et ne dépasse pas cette valeur maxi, émettant un bruit caractéristique disgracieux ; c'est le fonctionnement au rupteur.

Fonctionnement

Puisqu'il n'existe plus de pièce mécanique, cette fonction est assurée par la gestion électronique du moteur, et plus précisément par le calculateur moteur.

Guidé par le capteur de régime moteur, en cas de surrégime, il coupe l’allumage sur les moteurs à allumage commandé (moteurs essence) et la commande des injecteurs sur les moteurs à combustion spontanée (moteurs diesel).

Rupteur de voiture : maintenance et coût

Intervention après-vente

Elle est inexistante en ce qui concerne les véhicules de série dans leur utilisation normale et les cas de dysfonctionnement sont absents.

Par contre, pour une utilisation tuning, ou de préparation moteur destinée à la compétition automobile, cette plage maxi de limitation de régime peut être modifiée. Il faut alors passer par une reprogrammation du calculateur de gestion moteur.

Associée à une révision de la cartographie, elle permet de modifier les performances du moteur.

Coût d'une reprogrammation

Une reprogrammation, suivant le degré d'intervention, est estimée entre 450 et 800 €.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Pièces mécaniques

Sommaire

Moteur et courroies

Électrovanne pneumatique Préparation moteur Compte-tours de voiture Cache-culbuteurs Volant moteur allégé Coussinet de bielle Soupapes du moteur Piston forgé Changer un filtre à huile Couler une bielle Additif moteur Panne de gasoil, que faire ? Actuateur de ralenti Calculateurs de moteur pour voiture Courroie de direction Encrassement du moteur Cache moteur Reprogrammation du moteur essence Chaîne de distribution Injection mécanique Huile de moteur Rupture de la courroie de distribution Augmentation de la puissance moteur Turbocompresseur à géométrie variable (TGV) Erreur de carburant, que faire ? Rupteur de voiture Capteur PMH Clapet anti-retour auto Récupérateur d'huile Reprogrammation du moteur Couple moteur Pastille de sablage Nettoyant moteur Claquement moteur Anti-fuite de joint de culasse Nettoyer un turbo Turbocompresseur électrique Nettoyer un injecteur Injecteur qui claque Turbo grippé Consommation anormale d'huile moteur Ralenti instable Silent bloc moteur Pompe à eau pour voiture Ma voiture sent l'essence, que faire ? Problèmes d'injecteur Fuite de la pompe à injection Changer une pompe à eau Capteur de position d'arbre à cames Turbo qui siffle Dump valve Changer un filtre à essence Injection directe à rampe commune Nettoyage d'injecteur aux ultrasons Défaut d'étanchéité du moteur Durite de refroidissement Changement de moteur Culbuteur Kit éthanol Problèmes de démarrage à chaud du moteur Volant moteur Comment régler les soupapes d'une voiture Pompe de gavage Pression d'huile moteur insuffisante Voyant de pression d'huile du moteur Plaque sandwich Réchauffeur de gazole pour voiture Capteur de pression de suralimentation (MAP) Avance à l'allumage Filtre à huile Additif d'huile pour moteur Radiateur de refroidissement du moteur Indice de viscosité d'une huile de moteur Augmenter la pression d'un turbo Boitier additionnel pour diesel Surchauffe du moteur Frein moteur Boîtier de servitude moteur (BSM) Relais de préchauffage Courroie de distribution Bruit de la courroie de distribution Pompe à injection Voyant moteur Électrovanne de turbocompresseur Poussoir hydraulique Puce électronique pour moteur Fuite de l'injecteur Capteur de cliquetis Fuite de gasoil Décalaminage Bas moteur Injection directe Surfaçage de culasse Mon véhicule sur-consomme : 7 choses à vérifier Poulie Damper Pannes de volant moteur Poulie de déphasage Kit hydrogène Injection indirecte Changer une courroie de distribution Support moteur Segmentation d'un moteur Fuite d'huile du turbo Pompe tandem Panne d'essence, que faire ? Changer une bobine d'allumage moteur