Sommaire

L'absence de l'aileron arrière sur les véhicules de compétition est un non-sens, en témoignent la course à la technologie et les fins réglages auxquels se livrent les ingénieurs pour améliorer les performances de leurs bolides. Sur les véhicules de série, c'est tout autre chose, et à part les voitures de prestige, l'utilité de l'aileron ne correspond souvent qu'à des aspirations esthétiques. On vous donne notre avis sur l'aileron de voiture !

Caractéristiques de l'aileron de voiture

S'il peut être monté d'origine sur des véhicules grand tourisme, l'aileron se révèle superflu pour la majorité des véhicules de basse et moyenne gamme et sur les routes ouvertes limitées en vitesse. En effet, son efficacité est optimale à très haute vitesse.

Il est positionné en grande majorité sur l'arrière du véhicule (plus rarement sur le toit) et est formé d'une lame transversale de largeur de la voiture, rehaussée et soutenue par deux pieds en appui sur le coffre arrière. Sa forme est aérodynamique en aile d'avion.

Il peut être en polyuréthane, fibre de verre, aluminium ou carbone.

Lire l'article Ooreka

Fonctionnement de l'aileron de voiture

Sa vocation est « d’asseoir » le véhicule à haute vitesse, afin d'éviter le phénomène de décollement. La traînée aérodynamique crée une force d'appui sur l'aileron qui colle la voiture au sol, contribuant à sa tenue de route et à sa motricité.

Un essai représentatif : en voiture, à vitesse suffisamment élevée (à partie de 90km/h), sortez votre main à l'extérieur (mieux vaut être passager) : suivant l'inclinaison donnée, elle aura tendance à se lever (effet avion), ou à se baisser (aileron de voiture).

Aileron de voiture : la réglementation

Si l'apport d'un aileron en tuning est souvent toléré par les forces de l'ordre, la loi est claire :

  • modification des caractéristiques selon l'article R322-8 du Code de la route : « Toute transformation apportée à un véhicule [...] qu'il s'agisse d'une transformation notable ou de toute autre transformation susceptible de modifier les caractéristiques indiquées sur le certificat d'immatriculation, nécessite la modification de celui-ci ». (contravention de 4ème classe).
  • dangerosité de dispositifs adaptables, selon l'article R317-23 du Code de la route : « Tout véhicule à moteur [...] doit être aménagé de manière à réduire autant que possible, en cas de collision, les risques d'accidents corporels… » (contravention de 3ème classe).

 

Amende forfaitaire minorée

Amende forfaitaire

Amende forfaitaire majorée

Contravention de 3° classe

45 €

68 €

180 €

Contravention de 4° classe

90 €

135 €

375 €

Lire l'article Ooreka

Installation d'un aileron de voiture

Les fournisseurs

Les sites et établissements spécialisés en tuning seront les interlocuteurs privilégiés et proposent des ailerons universels, à adapter au véhicule, ou des ailerons spécifiques, dédiés à un modèle de véhicule précis ; certains intègrent les feux stop.

Coût de l'installation

Il comportera :

  • le tarif de l'aileron :

 

Aileron universel

Aileron dédié

Aileron avec feu stop

Polyuréthane / fibre de verre

110 €

130 €

180 €

Aluminium

100 à 250 €

350 à 450 €

non fourni

Carbone

200 € à 450 €

300 € à 700 €

+ 100 €

  • la mise en peinture et l'installation, variable suivant les transformations à effectuer et le type de peinture, suivant si l'opération est effectuée par vos soins pour les plus doués ou par un carrossier peintre (aux alentours de 400 € dans ce cas).