Sommaire

Le frein à main, qu'on appelle également frein de secours ou frein de parking, immobilise le véhicule. Il doit donc avoir une action permanente à l'arrêt, ne nécessitant l'action du conducteur que lors de son actionnement et son désenclenchement. On vous en parle dans le détail tout de suite !

Frein à main électrique : contexte

Historique

Dans des temps immémoriaux, à la naissance de l'automobile, le frein à main était le même que le frein de service et se présentait sous la forme d'un patin, type vélo, bloquant directement les roues.

Rapidement, et conformément à la législation naissante, il s'est différencié du frein de service (ou frein au pied) pour être un élément indépendant et faire office de frein de secours en cas d'urgence.

La dernière évolution favorisée par l'assistance électronique est le frein à main électrique, commandé en partie par un moteur mu par l'énergie électrique.

Législation en vigueur

Des textes législatifs encadrent la technologie du frein à main et en limitent l'évolution. En effet, le frein à main tout électrique n'est pas prévu par la législation, comme le soulignent :

  • l'article 315-1 du Code de la route qui indique que « le véhicule doit être pourvu de deux dispositifs de freinage indépendants devant arrêter et maintenir à l'arrêt le véhicule ».
  • l'arrêté du 18 août 1955 indiquant que le frein à main « doit comporter un dispositif de frein de secours muni de commandes indépendantes maintenu en position de serrage au moyen d'un dispositif à action purement mécanique ».

Fonctionnement du frein à main électrique

Les roues (à l'arrière, ou les quatre suivant les constructeurs) sont immobilisées à l'aide des étriers de frein actionnés par un moteur électrique. Conformément à la législation, il existe toujours une commande annexe mécanique, permettant de verrouiller ou déverrouiller le frein de parking en cas de défaillance de la commande électrique.

Une gestion électronique « intelligente », assurée par un calculateur dédié, permet les modes de fonctionnement suivants :

La fonction « parking »

L'enclenchement du système s'effectue soit par un contacteur soit automatiquement à l'arrêt du véhicule. La puissance du frein peut être modulable suivant la déclivité, analysée par un capteur d'inclinaison.

Le démarrage en côte

Le même capteur, associé aux capteurs d'ABS (antiblocage des roues) sur chaque roue, permettant de détecter le recul de la voiture, les bloque jusqu'à ce que le conducteur embraye, facilitant ainsi le démarrage en côte.

Lire l'article Ooreka

Le freinage d'urgence

En cas de défaillance du frein de service, le frein à main électrique prend le relais, de façon à bloquer les roues sur lesquelles il est affecté.

Atouts du frein à main électrique

Décrié ou encensé, le frein à main électrique a ses atouts et ses faiblesses. Parmi ses avantages, on compte :

  • la suppression des pièces mécaniques (câbles, tringlerie, palonniers, etc.), synonyme d'usure et d'entretien régulier ;
  • l'automatisation du système ;
  • l'augmentation du champ d'action (démarrage en côte, freinage d'urgence…), grâce à la gestion électronique et le traitement de l'information des capteurs ;
  • l'autoanalyse et l'enregistrement des dysfonctionnements électriques grâce au calculateur.

Et parmi les inconvénients :

  • la sophistication du système ;
  • la complexité des réparations : si l'entretien est effectivement fortement réduit, les dysfonctionnements électriques, souvent difficiles à résoudre, mettent souvent à mal la fiabilité, d'autant que les frais de réparation peuvent être élevés ;
  • pas de possibilité de dosage ou d'intervention directe (exemple : blocage des roues arrière au frein à main en conduite sportive).
Lire l'article Ooreka

Frein à main électrique : coût de la maintenance

Si le frein à main électrique est censé supprimer l'entretien périodique nécessaire aux systèmes mécaniques (c'est souvent le cas), il peut présenter malgré tout des dysfonctionnements pouvant impacter fortement le budget d'entretien de votre voiture.

La faute en incombe à la complexité du diagnostic, effectuée par une main d’œuvre qualifiée donc coûteuse, et le prix des pièces qui peut être important : 200 à 400 € pour étrier et moteur électrique, ou calculateur (plus rarement) de 500 à 1 500 .

Nouveau call-to-action

Aussi dans la rubrique :

Pièces mécaniques

Sommaire

Moteur et courroies

Volant moteur Compte-tours de voiture Clapet anti-retour auto Avance à l'allumage Turbo grippé Voyant de pression d'huile du moteur Boitier additionnel pour diesel Additif moteur Réchauffeur de gazole pour voiture Injecteur qui claque Pompe à eau pour voiture Soupapes du moteur Nettoyage d'injecteur aux ultrasons Turbocompresseur électrique Pannes de volant moteur Cache moteur Segmentation d'un moteur Poulie Damper Huile de moteur Durite de refroidissement Injection mécanique Nettoyer un injecteur Électrovanne de turbocompresseur Poulie de déphasage Électrovanne pneumatique Problèmes d'injecteur Courroie de direction Capteur de pression de suralimentation (MAP) Coussinet de bielle Panne d'essence, que faire ? Frein moteur Erreur de carburant, que faire ? Fuite de gasoil Augmenter la pression d'un turbo Puce électronique pour moteur Changer un filtre à essence Anti-fuite de joint de culasse Pompe à injection Capteur de position d'arbre à cames Nettoyant moteur Capteur PMH Bruit de la courroie de distribution Changer un filtre à huile Injection indirecte Bas moteur Décalaminage Volant moteur allégé Reprogrammation du moteur Couler une bielle Radiateur de refroidissement du moteur Calculateurs de moteur pour voiture Dump valve Boîtier de servitude moteur (BSM) Reprogrammation du moteur essence Kit éthanol Fuite de la pompe à injection Relais de préchauffage Fuite d'huile du turbo Culbuteur Plaque sandwich Problèmes de démarrage à chaud du moteur Filtre à huile Actuateur de ralenti Injection directe Rupture de la courroie de distribution Courroie de distribution Turbo qui siffle Chaîne de distribution Encrassement du moteur Changement de moteur Ma voiture sent l'essence, que faire ? Injection directe à rampe commune Indice de viscosité d'une huile de moteur Défaut d'étanchéité du moteur Panne de gasoil, que faire ? Changer une bobine d'allumage moteur Turbocompresseur à géométrie variable (TGV) Pression d'huile moteur insuffisante Mon véhicule sur-consomme : 7 choses à vérifier Support moteur Surchauffe du moteur Voyant moteur Rupteur de voiture Préparation moteur Changer une pompe à eau Ralenti instable Additif d'huile pour moteur Capteur de cliquetis Piston forgé Pompe de gavage Cache-culbuteurs Kit hydrogène Poussoir hydraulique Silent bloc moteur Couple moteur Augmentation de la puissance moteur Pompe tandem Comment régler les soupapes d'une voiture Récupérateur d'huile Changer une courroie de distribution Surfaçage de culasse Pastille de sablage Nettoyer un turbo Claquement moteur Fuite de l'injecteur Consommation anormale d'huile moteur

Ces pros peuvent vous aider