Sommaire

L'électronique embarquée dans les véhicules a considérablement amélioré le confort de conduite et la sécurité active. L'ESP (Electronic stability program) fait partie de ses dispositifs qui sécurisent la conduite, en stabilisant la voiture dans les virages. Son action est indiquée dans le véhicule par un voyant.

 

 

Voyant ESP : définition et rôle de l'ESP

Systèmes requis

Pour comprendre le fonctionnement de l'ESP et de son voyant, il est nécessaire de citer les autres dispositifs nécessaires à son fonctionnement :

  • L'ABS ou Antiblockier System est un équipement de sécurité active qui permet l'antiblocage des roues au freinage.
  • L'antipatinage des roues, appelé suivant les constructeurs ASR (Acceleration Slip Regulation) ou encore TCS (Traction Control System) permet de garder une traction efficace des roues quelles que soient les conditions, en agissant sur la gestion moteur.
  • La partition électronique de freinage, nommée EBD, EBV ou ECB, agit sur la puissance de freinage de chaque roue et peut moduler celle-ci.

Rôle de l'ESP

L'ESP agit en cas de survirage (l'arrière du véhicule décroche et entraîne un tête-à-queue) ou de sous-virage (le véhicule glisse de l'avant et part tout droit).

Alerté par les capteurs appropriés et aidé des dispositifs précédents, il module à la fois la puissance de freinage, l'antiblocage et la traction aux roues pour ramener le véhicule dans sa trajectoire. Ainsi, une amorce de survirage sur la gauche sera contrôlée en accélérant les roues motrices et en accentuant le freinage sur la roue arrière droite.

ESP : éléments constitutifs

L'ESP est constitué :

  • d'un calculateur spécifique ;
  • d'un capteur d'angle de braquage de la direction, relevant l'angle de rotation du volant ;
  • d'un capteur d'accélération transversale, détectant les mouvements latéraux anormaux ;
  • d'un capteur de lacet, qui analyse la rotation éventuelle du véhicule autour de son axe de rotation vertical (détection de tête à queue).
  • du voyant ESP, qui signale son fonctionnement. Il est situé sur le tableau de bord, de couleur orange, identifiable par le symbole représentant une voiture en dérapage.
Lire l'article Ooreka

ESP : fonctionnement du voyant

Paramètres de fonctionnement du voyant

Le voyant ESP s'allume dans les cas suivants :

  • au démarrage du véhicule : à la mise du contact, comme tous les autres voyants, il est actionné pour contrôle de son fonctionnement et doit s'éteindre après démarrage.
  • En fonctionnement normal : il est allumé la durée de mise en fonction active du système ESP, et reste éteint lorsque celui-ci est au repos.
  • En cas de dysfonctionnement de l'ESP : si une anomalie de fonctionnement apparaît, le voyant reste allumé et le véhicule doit être contrôlé par un technicien.

Maintenance du voyant

Le voyant ESP ne demande aucune maintenance. Le seul dysfonctionnement du voyant à craindre est que son ampoule grille.

Si  ce cas de figure se présente, le tarif de la réparation est modéré : une lampe représente un coût approximatif de 1 €, et le remplacement, entraînant la dépose et la pose du combiné d'instruments, impliquera une dépense maximum de 60 à 80 €.

Aussi dans la rubrique :

Pièces mécaniques

Sommaire

Moteur et courroies

Électrovanne de turbocompresseur Segmentation d'un moteur Plaque sandwich Poulie de déphasage Claquement moteur Surchauffe du moteur Pression d'huile moteur insuffisante Courroie de distribution Reprogrammation du moteur essence Turbocompresseur électrique Chaîne de distribution Voyant moteur Avance à l'allumage Défaut d'étanchéité du moteur Pompe à eau pour voiture Injection mécanique Cache-culbuteurs Piston forgé Augmentation de la puissance moteur Turbo qui siffle Poussoir hydraulique Changer une bobine d'allumage moteur Additif moteur Changer un filtre à essence Nettoyer un turbo Frein moteur Puce électronique pour moteur Capteur de position d'arbre à cames Anti-fuite de joint de culasse Erreur de carburant, que faire ? Injecteur qui claque Soupapes du moteur Injection directe à rampe commune Pannes de volant moteur Turbocompresseur à géométrie variable (TGV) Relais de préchauffage Fuite de la pompe à injection Nettoyage d'injecteur aux ultrasons Capteur PMH Volant moteur Huile de moteur Problèmes de démarrage à chaud du moteur Boitier additionnel pour diesel Pastille de sablage Décalaminage Injection directe Capteur de cliquetis Préparation moteur Durite de refroidissement Silent bloc moteur Radiateur de refroidissement du moteur Additif d'huile pour moteur Nettoyant moteur Changer un filtre à huile Consommation anormale d'huile moteur Bruit de la courroie de distribution Injection indirecte Récupérateur d'huile Changement de moteur Réchauffeur de gazole pour voiture Turbo grippé Rupture de la courroie de distribution Ralenti instable Poulie Damper Cache moteur Pompe de gavage Boîtier de servitude moteur (BSM) Kit éthanol Fuite de l'injecteur Reprogrammation du moteur Panne d'essence, que faire ? Dump valve Filtre à huile Kit hydrogène Coussinet de bielle Problèmes d'injecteur Pompe à injection Voyant de pression d'huile du moteur Volant moteur allégé Bas moteur Courroie de direction Compte-tours de voiture Actuateur de ralenti Capteur de pression de suralimentation (MAP) Mon véhicule sur-consomme : 7 choses à vérifier Culbuteur Fuite de gasoil Nettoyer un injecteur Rupteur de voiture Changer une courroie de distribution Indice de viscosité d'une huile de moteur Pompe tandem Support moteur Électrovanne pneumatique Ma voiture sent l'essence, que faire ? Couler une bielle Clapet anti-retour auto Panne de gasoil, que faire ? Calculateurs de moteur pour voiture Fuite d'huile du turbo Augmenter la pression d'un turbo Surfaçage de culasse Changer une pompe à eau Comment régler les soupapes d'une voiture Encrassement du moteur Couple moteur