Sommaire

Depuis les années 90, des systèmes de distribution variable sont apparus progressivement sur les moteurs, dont l'élément déterminant est la poulie de déphasage de l'arbre à cames, également nommée poulie déphaseur. Nos précisions sur la question dans cet article !

Poulie déphaseur : les différents types de distribution variable

La distribution à poulie d'arbre à cames fixe

Le moteur qui équipe nos automobiles fonctionne selon le principe du cycle à 4 temps :

  • admission : lorsque le piston descend, les gaz frais (air + carburant) arrivent dans le cylindre par l'ouverture d'une soupape d'admission ;
  • compression : le piston remonte et compresse les gaz frais (les soupapes sont alors fermées) ;
  • combustion – détente : les gaz compressés et chauffés sont enflammés et leur combustion crée une pression repoussant le piston, les soupapes étant toujours fermées.
  • échappement : les gaz brûlés sont refoulés à l'échappement par la remontée du piston ; pour cela, une soupape d'échappement, en s'ouvrant, permet leur évacuation.

Concrètement, un arbre à cames est entraîné par le vilebrequin moteur par un système synchrone, composé du pignon de vilebrequin et de la poulie fixe d'arbre à cames (généralement équipée d'une courroie crantée ou d'une chaîne agrémentée d'un pignon).

En général, les motoristes définissent le diagramme de distribution par rapport aux régimes élevés.

La distribution à poulie d'arbre à cames à déphasage

Elle est constituée d'une couronne dentée synchronisée au vilebrequin par la courroie ou la chaîne. Elle est reliée à son moyeu (solidaire de l'arbre à cames) par une liaison variable permettant un décalage angulaire du moyeu par rapport à sa position. Ce système permet de décaler l'ouverture et la fermeture des soupapes suivant les paramètres moteur.

L'actionnement du déphasage se fait par la pression d'huile, à l'aide d'une électrovanne commandée par le calculateur moteur. La variation en rotation est assurée mécaniquement par une rampe hélicoïdale.

Lire l'article Ooreka

Atouts et inconvénients de la poulie de déphasage

Elle ne peut être effectuée que par des techniciens confirmés, cette fonction étant névralgique pour le moteur.

Les gains apportés par la poulie de déphasage et son système relèvent :

  • de performances moteur : souplesse de fonctionnement – couple et puissance ;
  • d'une maîtrise de la dépollution qui favorise une meilleure combustion, donc moins de polluants, notamment les hydrocarbures imbrûlés, le monoxyde de carbone et les particules.
Lire l'article Ooreka

La poulie de déphasage présente toutefois quelques inconvénients :

  • C'est un système complexe composé d'hydraulique, de liaisons mécaniques et électriques, augmentant les besoins en maintenance et les risques de dysfonctionnement ;
  • Sa maintenance coûte cher, en ce qui concerne notamment le prix des pièces détachées et de la main d’œuvre ;
  • Si elle permet le déphasage des soupapes, elle ne peut répondre aux besoins engendrés par les normes drastiques d'antipollution :

Le découplage du fonctionnement de chaque cylindre du moteur, en premier lieu :

Puis la variation du volume des gaz frais : si la poulie de déphasage décale l'arrivée des gaz frais, elle ne peut pas modifier leur volume.

Prix de la maintenance de la poulie déphaseur

Deux possibilités sérieuses s'offrent à vous :

La maintenance constructeur

Il s'agit du réseau de marque dont dépend le véhicule : la maîtrise technique est assurée : documentation constructeur, connaissance des modifications et évolutions techniques, matériel… Cependant, on note au passif du réseau constructeur le coût important des pièces et de la main d’œuvre (entre 50 et 100€/ heure).

Les réseaux indépendants

Ce sont les ateliers multimarques ou ateliers spécialisés de réseaux indépendants : leur main d'oeuvre est globalement moins onéreuse (de 60 à 80 € de l'heure), le coût de la poulie de déphasage également (jusqu'à 40 % en moins) et la qualification technique reste équivalente aux réseaux constructeurs.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Pièces mécaniques

Sommaire

Moteur et courroies

Nettoyage d'injecteur aux ultrasons Pompe tandem Bruit de la courroie de distribution Clapet anti-retour auto Défaut d'étanchéité du moteur Additif moteur Soupapes du moteur Support moteur Rupteur de voiture Calculateurs de moteur pour voiture Piston forgé Changer un filtre à essence Fuite de la pompe à injection Reprogrammation du moteur Turbo qui siffle Segmentation d'un moteur Comment régler les soupapes d'une voiture Préparation moteur Récupérateur d'huile Silent bloc moteur Changer un filtre à huile Relais de préchauffage Rupture de la courroie de distribution Réchauffeur de gazole pour voiture Filtre à huile Décalaminage Changer une pompe à eau Pression d'huile moteur insuffisante Couler une bielle Compte-tours de voiture Turbocompresseur électrique Changer une courroie de distribution Encrassement du moteur Capteur de position d'arbre à cames Mon véhicule sur-consomme : 7 choses à vérifier Indice de viscosité d'une huile de moteur Changement de moteur Problèmes de démarrage à chaud du moteur Fuite de l'injecteur Injection directe Fuite de gasoil Poussoir hydraulique Volant moteur allégé Injection indirecte Électrovanne de turbocompresseur Voyant moteur Pannes de volant moteur Couple moteur Changer une bobine d'allumage moteur Reprogrammation du moteur essence Poulie de déphasage Kit hydrogène Cache moteur Fuite d'huile du turbo Culbuteur Nettoyant moteur Huile de moteur Augmenter la pression d'un turbo Pompe à eau pour voiture Surchauffe du moteur Courroie de direction Pastille de sablage Injection directe à rampe commune Pompe à injection Capteur PMH Bas moteur Électrovanne pneumatique Injection mécanique Kit éthanol Avance à l'allumage Durite de refroidissement Puce électronique pour moteur Additif d'huile pour moteur Ralenti instable Turbocompresseur à géométrie variable (TGV) Radiateur de refroidissement du moteur Erreur de carburant, que faire ? Ma voiture sent l'essence, que faire ? Consommation anormale d'huile moteur Boitier additionnel pour diesel Capteur de pression de suralimentation (MAP) Nettoyer un turbo Coussinet de bielle Anti-fuite de joint de culasse Cache-culbuteurs Panne de gasoil, que faire ? Poulie Damper Surfaçage de culasse Boîtier de servitude moteur (BSM) Frein moteur Volant moteur Augmentation de la puissance moteur Nettoyer un injecteur Pompe de gavage Actuateur de ralenti Injecteur qui claque Claquement moteur Turbo grippé Problèmes d'injecteur Courroie de distribution Dump valve Voyant de pression d'huile du moteur Panne d'essence, que faire ? Capteur de cliquetis Plaque sandwich Chaîne de distribution