/ / /
/

Les points à vérifier pour l'insonorisation de votre voiture

Les points à vérifier pour l'insonorisation de votre voiture

Écrit par les experts Ooreka
Les points à vérifier pour l'insonorisation de votre voiture

L'acoustique et l'insonorisation du véhicule sont deux points qu'il est impossible d'ignorer pour être vraiment à l'aise dans son véhicule. Ce que l'on sait moins, c'est que l'insonorisation n'est pas si complexe à mettre en place que ça. Nul besoin non plus de débourser des fortunes, mais ça ne vous fera pas de mal d'être un peu bricoleur. Pour insonoriser votre véhicule, il vous faudra d'abord identifier les sources de pollution sonore, qui sont assez variées.

Insonorisation véhicule : vérifier le groupe motopropulseur

À vitesse faible, le désagrément causé par le moteur, la boîte et les organes annexes de fonctionnement de la voiture peut représenter jusqu'à 90 % des bruits dans l'habitacle !

Encapsulage du moteur

Le moteur doit être encapsulé au maximum : vérifiez que tous les éléments plastique et anti-bruit censés l'entourer sont bien présents, ainsi que le carter de protection inférieur plastique.

La fourniture de ces éléments n'est possible que dans le réseau constructeur et à des prix prohibitifs : par exemple, la capsule sur la surface supérieure du moteur peut dépasser 100 €.

Attention : Sur ce poste, il n'est pas recommandé de vous fabriquer une protection adaptable, car elle peut endommager connecteurs et faisceaux.

Capot moteur

Le capot doit intégrer une protection thermique et acoustique. Dans le cas contraire, vous pouvez vous procurer une plaque de mousse alvéolée adhésive résistant aux fortes températures : on en trouve un large choix sur les sites de vente à distance, à environ 40 € pour une plaque 100x75 cm.

Tablier

Le tablier est la paroi entre le moteur et l'habitacle. Ici aussi, des plaques de mousse alvéolée adhésive conviendront. Attention toutefois au contact avec les parties très chaudes du moteur, notamment l'échappement et le turbocompresseur. Pour éviter toute mauvaise surprise, installez des protections thermiques haute température, que l'on trouve pour environ 85 € par mètre linéaire.

Échappement

Le collecteur en sortie moteur et les tubes sont générateurs de bruits importants pour l'extérieur et l'habitacle. La solution consiste à les enrouler de bandes isolantes thermiques et acoustiques : un ruban de protection thermique de 25 mmx15 m vous coûtera environ 45 €.

Admission d'air

Souvent négligés, les bruits d'admission sont très importants, surtout à l'accélération. Pour les réduire, l'intervention consiste à contrôler la conformité et la présence du boîtier de filtre à air et de ses durites. Faites attention aux kits d'admission d'air trop bruyants.

Insonoriser son véhicule : contrôler l'habitacle

L'habitacle lui-même est source de bruits, car il agit comme une caisse de résonance sur tous les bruits produits par le véhicule, qu'ils viennent du moteur, des pneumatiques, ou de l'aérodynamique du véhicule. Voici les points essentiels à contrôler pour insonoriser l'habitacle de votre véhicule.

Plancher

Rajouter des tapis de sol permet d'insonoriser efficacement votre plancher. Il est recommandé de choisir des tapis dédiés au véhicule dans le réseau constructeur ou dans des points de vente de pièces automobile. Ceux-ci vous coûteront environ 60 €.

Coffre

Pour insonoriser le coffre de votre véhicule, vous pouvez ajouter des plaques adhésives sur le plancher et les parois (environ 60 €/m²), ainsi qu'un tapis de coffre qui coûte environ 15 €.

Portières et pavillon de toit

Souvent négligés, ces éléments sont pourtant la principale cause des bruits parasites dans l'habitacle. En effet, portières et pavillon de toit sont constitués de larges plaques de tôle fine, qui émettent des vibrations et sont perméables aux bruits de roulement extérieurs.

Des plaques en aluminium adhésives peu épaisses (2,3 mm) sont particulièrement adaptées pour les insonoriser. Elles assurent une protection thermique et phonique efficace. 5 plaques de 25 cm x 50 cm coûtent environ 25 €.

Coût des travaux pour l'insonorisation de son véhicule

Pour une insonorisation complète de votre véhicule, le bilan financier équivaut environ à 400 €. Il vous faudra une bonne journée pour effectuer l'ensemble des installations.

S'engager dans des travaux d'insonorisation de sa voiture n'est donc pas vain, pour un coût somme toute modeste au vu des résultats : réduction des bruits de 40 % au ralenti et 20 à 30 % à haute vitesse !

Pour aller plus loin :




Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !