Sommaire

La boîte de vitesses est un élément primordial dans le groupe motopropulseur d'un véhicule automobile.

Sa technologie est aussi complexe que celle du moteur ; d'où le besoin d'un entretien régulier et de sa vidange. Nous faisons le point.

Intérêt de la vidange d'une boîte de vitesses

Bien que moins sollicitée que dans le moteur, l'huile y joue pourtant un rôle important : elle lubrifie les trains de pignons, les roulements et synchroniseurs.

Ses principales qualités sont :

  • sa résistance à la pression ;
  • sa résistance au cisaillement ;
  • son haut pouvoir de lubrification ;
  • son action nettoyante (elle doit débarrasser les éléments de boîte des inévitables particules métalliques dues à l'usure).

Il faut donc régulièrement remplacer l'huile usagée pour la pérennité de la boîte de vitesses.

Caractéristiques de l'huile de boîte

Il existe principalement deux types d'huile correspondant à deux types de boîte de vitesses.

Boîte de vitesses mécanique

Huile SAE EP75W80 ou EP80W90 sont les plus courantes ; la plus utilisée sur les véhicules automobiles légers est SAE EP75W80 :

  • SAE (Society Automotive Engineers) : c'est une norme définissant exclusivement la viscosité de l'huile (l'indice 75 est moins visqueux que 90).
  • EP (Extrême Pression) : terme définissant la qualité principale d'une huile de boîte, qui doit résister aux laminages provoqués par la rotation des dentures des pignons.
  • 75W : indice de viscosité.

Boîte de vitesses automatique

Elle est spécifique et n'est pas miscible avec les huiles précédentes ; c'est l'huile Dexron ATF.

Elle est de couleur rouge, différentes marques de pétroliers la commercialisent.

Huile de boîte de vitesses : tarifs

L'huile EP 75W80 coûte environ 6 à 8 € / litre, l'huile ATF elle, se négocie entre 10 à 15 € / litre.

Ces 2 types d'huile se trouvent facilement chez tous les acteurs de la fourniture automobile (garages – équipementiers – grandes surfaces – sites Internet…).

La quantité d'huile nécessaire est généralement de 2 litres, jusqu'à 3,5 litres pour une boîte mécanique et de 3 à 7 litres pour une boîte automatique (consulter les données constructeur).

Quant à l'opération effectuée par un professionnel, elle se solde par un forfait ou un barème de temps équivalent à généralement une demie heure (25 à 30 €), à ajouter au prix de l'huile.

Quelle périodicité de vidange ?

Elle est déterminée à la fois par le kilométrage et la durée (exemple : tous les 10 000 km ou tous les 2 ans).

Elle est très variable (consulter les préconisations constructeurs) et peut se faire tous les 2 ans comme ne jamais se faire.

En effet, certains constructeurs préconisent un graissage à vie. En fait, les opérations de maintenance normales du véhicule (remplacement transmission ou soufflet, embrayage, fuites…) entraînent souvent l'obligation de vidanger la boîte, et on peut estimer que dans la vie d'un véhicule, cette opération pourra s'effectuer 1 à 2 fois (au pire, tous les 100 000 km).

Dans ce cas de situation, mieux vaut jouer la sécurité, une vidange tous les 2 ans permet de préserver la fiabilité de la boîte grâce à :

  • l' évacuation des particules métalliques ;
  • la suppression des traces d'eau dans l'huile (condensation) ;
  • le remplacement par de l'huile neuve, l'huile usagée perdant une grande partie de ses propriétés.

Vous l'avez compris, il vaut mieux en faire plus que nécessaire. Si vous souhaitez une longue durée de vie pour votre véhicule, calez le curseur systématiquement en dessous des préconisations constructeur.

Pour aller plus loin :