Sommaire

De nos jours, tous les véhicules automobiles sont équipés d'une direction assistée, qui peut être à assistance hydraulique, électro-hydraulique ou électrique. Or, dans deux systèmes sur trois, la direction assistée fonctionne avec de l'huile de direction.

Le point maintenant.

Caractéristiques de l'huile de direction assistée

L'huile de direction assistée est une huile ATF (Automatic Transmission Fluid) destinée aussi, comme son nom l'indique, à la lubrification des boîtes de vitesses automatiques.

Quelle que soit la marque de pétrolier qui la distribue, cette huile porte cette mention « ATF » et la dénomination Dexron, une norme élaborée par General Motors (Ford utilise la dénomination « Mercon ») définissant :

  • sa viscosité : valeur de vitesse d'écoulement à une température donnée (volume/seconde) ;
  • son point éclair : température minimale d'inflammation au contact d'une flamme ;
  • sa densité : rapport entre son poids au litre et la valeur étalon du poids d'un litre d'eau (1 litre d'eau pèse 1 kilogramme) ;
  • sa couleur rouge : les étapes de l'évolution constante de la qualité de cette huile sont identifiées par les chiffres romains notés à la suite de « Dexron » : Dexron I à IV (l'apparition de nouvelles évolutions impliquant sa compatibilité avec la version précédente).

Huile de direction assistée : quelle maintenance ?

Remplacer l'huile de direction

L'huile de direction assistée ne se remplace en général que tous les 3 ans, périodicité variable suivant les constructeurs (il faut consulter les préconisations de la marque).

  • La plupart du temps, la vidange se fait en desserrant un flexible de pression à la partie inférieure vers la crémaillère de direction.
  • Le remplissage s'effectue en remplissant progressivement le bocal de direction assistée, tout en amenant la direction en butée de chaque côté, moteur tournant.

Contrôler le niveau d'huile

Le niveau se contrôle à chaque révision (certains véhicules sont équipés d'un voyant d'alerte sur le tableau de bord). Voici les étapes à suivre :

  • faire chauffer le moteur ;
  • arrêter le moteur ;
  • dévisser le bouchon de bocal qui fait office de jauge ;
  • contrôler la conformité du niveau avec le repère.

Huile de direction assistée : identifier les pannes

Les dysfonctionnements peuvent être dus à des suintements ou des fuites mineures :

  • La couleur rouge du liquide permet d'identifier ces suintements relativement facilement ; ils se situent sur la crémaillère, les flexibles et la pompe de direction.
  • Ces éléments ne sont pas réparables et doivent être remplacés en cas de fuite.
  • Si le niveau reste suffisant dans la pompe de direction, ces fuites n'affectent pas le fonctionnement de la direction assistée.

D'autres pannes peuvent être causées par des fuites importantes ou une pompe de direction défaillante :

  • Dans ce cas, l'assistance de direction ne fonctionne plus, ce qui se traduit par une résistance importante du volant à la rotation.
  • Les éléments de direction n'étant pas réparables, l'organe responsable de la fuite doit être remplacé.

Pour en savoir plus :