Sommaire

Dans un atelier automobile, l'équilibreuse de roue est un équipement de garage aussi important et complémentaire que la machine à pneus. Regardons ensemble à quoi il sert et comment l'utiliser.

Équilibreuse de roue : à quoi sert-elle ?

Lorsque le mécanicien remplace des pneus, après les avoir remontés sur la roue, il opère un équilibrage des roues.

L'équilibrage des roues est une opération importante, car elle supprime les vibrations dans les roues préjudiciables au confort de conduite, aux rotules et silentblocs des trains et de la direction.

La roue est fixée sur un support tournant, et les paramétrages de la roue sont rentrés sur l'appareil : diamètre, déport de roue, largeur du pneumatique et position des masses d'équilibrage à apposer.

La roue est ensuite entraînée en rotation, puis stoppée ; à ce moment s'affiche la position des masses d'équilibrage à placer, ainsi que leur masse en grammes (une par coté de roue).

Principe de l'équilibrage des roues

Les vibrations engendrées par la roue sont dues au balourd : les défauts de fabrication des roues et des pneumatiques (homogénéité de la matière), les chocs et déformations, la masse de la valve peuvent provoquer un déséquilibre de poids sur la roue.

Lorsque la roue est mise en rotation sur l'équilibreuse, et si elle s'arrête d'elle-même, celle-ci stoppera toujours à la même position : ce déséquilibre de poids est le "balourd".

2 opérations

On peut décomposer le travail de l'équilibreuse en 2 opérations :

  • équilibrage statique : le rôle de l'équilibreuse est de compenser ce balourd en plaçant au point diamétralement opposé l'équivalent en masse ;
  • équilibrage dynamique : lorsque la roue tourne, si elle est déséquilibrée, son centre de gravité se déplace par rapport à l'axe de rotation ; le but est de ramener le centre de gravité sur l'axe de rotation en apposant une masse d'équilibrage.

La machine prend en considération ces deux paramètres, statique et dynamique, pour déterminer l'emplacement et la valeur de la masse d'équilibrage.

Opérations préliminaires avant équilibrage

Avant l'équilibrage, des opérations préliminaires sont à faire :

  • Enlever les anciennes masses.
  • Nettoyer la roue.
  • Vérifier visuellement le faux-rond et le voile :
    • faux-rond : en rotation, la hauteur de roue varie (cela peut être dû à un mauvais centrage du pneumatique ou à un défaut de la roue) ;
    • voile : en rotation, la roue varie dans le sens de la largeur (en cas de choc à la jante ou de pneumatique détérioré).

Équilibreuse de roues : machines et prix

Il existe plusieurs gammes de machines plus ou moins automatisées (les tarifs varient de 600 à 2 000 €), de la machine à paramétrage manuel à la machine automatisée avec écran tactile.

Pour en savoir plus :

  • Le parallélisme est une des notions intervenant dans le réglage des géométries de suspension d'un véhicule.
  • Les jantes de voiture : il faut les choisir selon le type de véhicule.
  • La pression des pneus : la bonne pression de gonflage est celle qui est prévue par le constructeur du véhicule et les manufacturiers de pneus.

Aussi dans la rubrique :

Outillage

Sommaire