Sommaire

La suspension pneumatique, à ne pas confondre avec la suspension hydropneumatique (Citroën) utilise le principe d'élasticité d'un gaz : l'air est compressé pour ajuster la dureté de suspension.

Quelle utilisation ? Quel coût ? Mon véhicule peut-il en être équipé ? On vous dit tout dans l'article qui suit.

Affectation de la suspension pneumatique

La majorité des véhicules équipés (souvent exclusivement à l'arrière) sont des véhicules utilitaires, des véhicules de secours (ambulances), des 4X4 et des camping-cars. On trouve cependant quelques véhicules de tourisme équipés de ce système.

L'avantage principal de la suspension pneumatique est sa faculté à modifier l'assiette de la voiture :

  • Véhicules utilitaires : quel que soit le poids de chargement, l'assiette du véhicule est la même. Lors des déchargements, le véhicule peut être baissé au maximum pour les faciliter.
  • Ambulances : l'avantage de cette suspension est qu'elle est onctueuse et confortable, élément primordial pour le transport de personnes. Là aussi, la suspension peut être abaissée pour le chargement du brancard.
  • Voitures de tourisme : sur les monospaces à 8 places, la suspension pneumatique, outre son confort, permet d'avoir une assiette constante.
  • 4X4 : franchissement d'obstacles.
  • Camping-car : compensation du poids important du véhicule, mise à niveau pour le stationnement, passage d'obstacles (porte-à-faux important).

Description et fonctionnement de la suspension pneumatique

Constitution

La suspension est constituée des éléments suivants :

  • Le compresseur, qui fournit la pression d'air. Il est électrique et est souvent piloté par un calculateur.
  • Les ressorts pneumatiques : ce sont eux qui reçoivent la pression d'air. Leur constitution est la même que les crics pneumatiques. Ils remplacent avantageusement les ressorts ou les lames.
  • Les canalisations pneumatiques : elles assurent l'acheminement de l'air comprimé.
  • Les électrovannes de commande et d'échappement : elles modulent la pression d'air pour chaque ressort pneumatique.
  • Les capteurs de hauteur : situés sous le véhicule, ils envoient au calculateur un signal électrique proportionnel à la hauteur du châssis.

Fonctionnement

2 modes de fonctionnement sont souvent possibles :

  • Mode automatique : le calculateur gère la hauteur constante des suspensions. Il commande le compresseur d'air pour relever l'assiette et les électrovannes pour la baisser, l'information de la hauteur réelle étant fournie par les capteurs de hauteur.
  • Mode manuel : un module de commande manuel est installé au poste conducteur, lui permettant d'ajuster la hauteur à volonté, et pour certaines applications de contrôler la hauteur individuelle de chaque coté (camping-car).

Montage de la suspension pneumatique sur le véhicule

Le kit adaptation se trouve facilement dans le commerce (voire chez les accessoiristes de véhicules utilitaires et camping-cars) et se pose relativement aisément pour tout bricoleur éclairé (mieux vaut le faire monter par un professionnel pour les autres).

Voici quelques recommandations :

  • Suivre scrupuleusement les indications contenues dans le kit.
  • Effectuer le montage avec soin, notamment pour :
    • les connexions électriques et pneumatiques ;
    • le cheminement des câbles et tuyauteries sous le véhicule : il doit être effectué avec beaucoup de soin (fixations – prise en compte des débattements et de la proximité de la ligne d'échappement par exemple) ;
    • les serrages doivent être effectués au couple prescrit ;
    • le respect les consignes de sécurité pour travailler sous le véhicule (cric, chandelles, etc.).

Avantages d'une suspension pneumatique

Le coût mis à part, vous gagnerez après l'installation en sécurité, tenue de route, confort, diminution des bruits de débattements de suspension, assiette constante quelle que soit la charge (plus de problèmes de projecteurs trop hauts, plus de débattements importants de suspension), possibilité d'ajuster manuellement la hauteur (pour décharger, passer un obstacle…).

Enfin, tous ces avantages se traduiront par plus d'efficacité au volant, moins de fatigue et moins de consommation carburant.

Pour en savoir plus :

Aussi dans la rubrique :

Pièces mécaniques

Sommaire

Moteur et courroies

Bruit de la courroie de distribution Fuite de la pompe à injection Anti-fuite de joint de culasse Segmentation d'un moteur Dump valve Poulie de déphasage Kit éthanol Cache-culbuteurs Support moteur Piston forgé Coussinet de bielle Volant moteur Puce électronique pour moteur Turbocompresseur électrique Reprogrammation du moteur Réchauffeur de gazole pour voiture Électrovanne pneumatique Compte-tours de voiture Radiateur de refroidissement du moteur Relais de préchauffage Nettoyer un turbo Injection directe Poussoir hydraulique Courroie de distribution Préparation moteur Bas moteur Pompe à eau pour voiture Boitier additionnel pour diesel Rupteur de voiture Injecteur qui claque Nettoyant moteur Poulie Damper Nettoyer un injecteur Avance à l'allumage Injection indirecte Mon véhicule sur-consomme : 7 choses à vérifier Couple moteur Additif d'huile pour moteur Capteur PMH Problèmes de démarrage à chaud du moteur Pannes de volant moteur Changement de moteur Comment régler les soupapes d'une voiture Pompe à injection Frein moteur Ma voiture sent l'essence, que faire ? Kit hydrogène Panne d'essence, que faire ? Changer un filtre à essence Décalaminage Courroie de direction Voyant de pression d'huile du moteur Capteur de position d'arbre à cames Boîtier de servitude moteur (BSM) Erreur de carburant, que faire ? Pompe de gavage Cache moteur Couler une bielle Pompe tandem Volant moteur allégé Pression d'huile moteur insuffisante Huile de moteur Turbo grippé Fuite d'huile du turbo Fuite de gasoil Injection mécanique Pastille de sablage Panne de gasoil, que faire ? Turbocompresseur à géométrie variable (TGV) Calculateurs de moteur pour voiture Surfaçage de culasse Injection directe à rampe commune Soupapes du moteur Chaîne de distribution Augmentation de la puissance moteur Culbuteur Consommation anormale d'huile moteur Silent bloc moteur Récupérateur d'huile Capteur de pression de suralimentation (MAP) Changer un filtre à huile Voyant moteur Indice de viscosité d'une huile de moteur Rupture de la courroie de distribution Ralenti instable Défaut d'étanchéité du moteur Claquement moteur Actuateur de ralenti Surchauffe du moteur Augmenter la pression d'un turbo Changer une pompe à eau Électrovanne de turbocompresseur Turbo qui siffle Changer une bobine d'allumage moteur Fuite de l'injecteur Additif moteur Encrassement du moteur Problèmes d'injecteur Nettoyage d'injecteur aux ultrasons Plaque sandwich Changer une courroie de distribution Reprogrammation du moteur essence Clapet anti-retour auto Capteur de cliquetis Durite de refroidissement Filtre à huile