Sommaire

L'huile moteur est un lubrifiant indispensable aux moteurs thermiques de voiture. Il en existe plusieurs sortes qui correspondent à différents types de moteur et d'utilisation. Explications.

Qu'est-ce que l'huile moteur ?

L'huile moteur, tout comme les hydrocarbures (essence et gasoil), est un produit issu du pétrole. Les huiles moteur possèdent différentes caractéristiques afin d'assurer plusieurs fonctions.

Différents types d'huile

Il existe deux sortes d'huile obtenues par des méthodes différentes, mais toutes deux produites à partir de dérivés du pétrole :

  • les huiles minérales : obtenues directement par la distillation du pétrole suivie d'un raffinage ;
  • les huiles synthétiques : obtenues par le craquage d'hydrocarbures (eux-mêmes dérivés du pétrole), puis reconstituées (synthèse) en huile ;
  • les huile semi-synthétiques : obtenues simplement par mélange des deux premières sortes d'huile.

Quelle que soit leur nature, toutes ces huiles de base reçoivent un certains nombre d'additifs qui permettent d'améliorer leurs performances. La quantité et les types d'additifs utilisés participent à la qualité de l'huile finale.

Rôles de l'huile moteur

La fonction principale d'une huile moteur est de lubrifier les pièces en mouvement dans le moteur. L'huile forme un film entre deux pièces afin qu'elles ne soient plus en contact direct.

L'huile remplit aussi d'autres fonctions dans un moteur :

  • Refroidir les pièces en mouvement en captant leur chaleur et en l'évacuant vers l'extérieur par la circulation de l'huile.
  • Protéger le moteur de la corrosion.
  • Nettoyer le moteur des dépôts, poussières ou débris qui peuvent s'y accumuler.
  • Participer à l'étanchéité des cylindres au niveau des segments du piston.

Viscosité d'une huile

La viscosité est la caractéristique principale d'une huile moteur :

  • une huile à forte viscosité est épaisse.
  • une huile à faible viscosité est fluide.

Plus la température d'une huile augmente et plus sa viscosité diminue. Dans un moteur, il faut au contraire limiter ces variations de viscosité afin qu'elle soit la plus stable possible :

  • l'huile doit être suffisamment fluide pour faciliter les démarrages à froid ;
  • mais il ne faut pas qu'elle devienne trop fluide une fois le moteur bien chaud, sous peine de ne plus assurer correctement son rôle de lubrification.

Comment choisir son huile moteur ?

Il existe une multitude d'huiles moteur disponibles dans le commerce. Plusieurs systèmes de classification permettent de s'y retrouver.

Classification SAE

La SAE (Society of American Engineers) établie une classification des huiles moteur par leur viscosité.

Selon la SAE, il existe trois grandes classes d'huile :

  • Les huiles d'été, dont la dénomination est constituée du sigle SAE suivi d'un nombre (20, 30, 40, 50 ou 60). Plus le nombre est élevé, plus l'huile est performante sous de fortes contraintes et températures.
  • Les huiles d'hiver, dont la dénomination est constituée du sigle SAE suivi d'un nombre (O, 5, 10, 15, 20 ou 25) et de la lettre W (pour Winter, hiver en français). Plus le nombre est petit, plus l'huile facilite les démarrages par temps froid.
  • Les huiles multigrades, dont la dénomination combine les deux premières.

Huile : pour quels moteurs ?

La norme SAE classe les huiles uniquement selon leur viscosité. D'autres normes se chargent de déterminer pour quel type de moteur une huile est recommandée, mais aussi quel est son niveau de performance globale.

Deux normes de ce type coexistent, l'une américaine, l'autre européenne, chacune avec leur propre système de dénomination :

Selon la norme API (American Petroleum Institute) :

  • les huiles pour moteurs à essence commencent par la lettre S ;
  • les huiles pour moteurs Diesel commencent par la lettre C ;
  • une seconde lettre suit la première et renseigne sur la qualité de l'huile : plus cette lettre est avancée dans l'alphabet, plus l'huile est performante.

Selon la norme ACEA (Association des Constructeurs Européens d'Automobiles) :

  • les huiles pour moteurs à essence commencent par la lettre A ;
  • les huiles pour moteurs Diesel commencent par la lettre B ;
  • les huiles pour moteur Diesel de véhicules utilitaires commencent par la lettre E ;
  • un chiffre suit la lettre et renseigne sur la qualité de l'huile : plus ce chiffre est élevé, plus l'huile est performante.

Huile moteur : quels prix ?

Les prix des huiles moteur sont très variables selon leurs caractéristiques. Nous vous indiquons ici quelques repères tarifaires d'une contenance de référence de 2 litres :

  • Moins de 10 € : cette entrée de gamme comprend des huiles minérales contenant peu d'additifs et qui ne sont souvent pas multigrades.
  • Entre 10 et 20 € : on trouve à ces prix les huiles multigrades les plus courantes, légèrement additivées et conçues pour une utilisation normale (pas de températures ni de contraintes extrêmes).
  • Entre 20 et 30 € : cette fourchette donne accès à des huiles de très bonne qualité comprenant un grande part d'huile synthétique et contenant beaucoup d'additifs.
  • Au-delà de 30 € : huiles 100 % synthétiques de haute qualité, réservées à des utilisations très sévères comme le sport automobile.

Approfondissez le sujet avec nos articles Ooreka :

Aussi dans la rubrique :

Pièces mécaniques

Sommaire

Moteur et courroies

Capteur PMH Reprogrammation du moteur Récupérateur d'huile Indice de viscosité d'une huile de moteur Changer un filtre à huile Pannes de volant moteur Pastille de sablage Couple moteur Additif d'huile pour moteur Support moteur Injection mécanique Boitier additionnel pour diesel Courroie de direction Pompe à injection Additif moteur Piston forgé Puce électronique pour moteur Injecteur qui claque Volant moteur Défaut d'étanchéité du moteur Fuite de l'injecteur Kit hydrogène Durite de refroidissement Turbo qui siffle Soupapes du moteur Couler une bielle Filtre à huile Augmenter la pression d'un turbo Coussinet de bielle Pompe à eau pour voiture Consommation anormale d'huile moteur Électrovanne pneumatique Rupteur de voiture Surfaçage de culasse Panne d'essence, que faire ? Décalaminage Kit éthanol Pompe de gavage Turbocompresseur électrique Poussoir hydraulique Changer une bobine d'allumage moteur Cache-culbuteurs Turbo grippé Nettoyer un injecteur Volant moteur allégé Dump valve Relais de préchauffage Fuite de gasoil Comment régler les soupapes d'une voiture Panne de gasoil, que faire ? Silent bloc moteur Fuite d'huile du turbo Clapet anti-retour auto Changer une courroie de distribution Nettoyer un turbo Injection directe Segmentation d'un moteur Injection indirecte Voyant de pression d'huile du moteur Chaîne de distribution Augmentation de la puissance moteur Pression d'huile moteur insuffisante Nettoyant moteur Bas moteur Actuateur de ralenti Changer un filtre à essence Courroie de distribution Plaque sandwich Changement de moteur Problèmes de démarrage à chaud du moteur Bruit de la courroie de distribution Frein moteur Pompe tandem Rupture de la courroie de distribution Capteur de pression de suralimentation (MAP) Poulie de déphasage Encrassement du moteur Radiateur de refroidissement du moteur Calculateurs de moteur pour voiture Huile de moteur Nettoyage d'injecteur aux ultrasons Compte-tours de voiture Boîtier de servitude moteur (BSM) Problèmes d'injecteur Injection directe à rampe commune Électrovanne de turbocompresseur Culbuteur Ma voiture sent l'essence, que faire ? Capteur de position d'arbre à cames Capteur de cliquetis Anti-fuite de joint de culasse Surchauffe du moteur Ralenti instable Préparation moteur Voyant moteur Claquement moteur Fuite de la pompe à injection Réchauffeur de gazole pour voiture Mon véhicule sur-consomme : 7 choses à vérifier Reprogrammation du moteur essence Avance à l'allumage Poulie Damper Turbocompresseur à géométrie variable (TGV) Erreur de carburant, que faire ? Changer une pompe à eau Cache moteur

Ces pros peuvent vous aider