Joint de culasse

Écrit par les experts Ooreka

Le joint de culasse est l'une des plus petites pièces d'un moteur. C'est aussi l'une des plus importantes.

Il est donc absolument essentiel de le conserver dans un très bon état, et de ne pas attendre une panne du moteur pour le changer s'il montre des signes de fatigue.

Pour bien comprendre les pannes qui peuvent être liées à un joint de culasse, il est fondamental de comprendre à quoi sert ce petit élément de votre voiture. Explications.

Qu'est-ce qu'un joint de culasse ?

Le moteur qui fait marcher une voiture fonctionne grâce à de petites explosions, qui ont lieu dans la chambre de combustion :

  • Or, pour que les gaz chauds issus de l'explosion n'endommagent pas la mécanique de votre voiture, la chambre de combustion doit être étanche.
  • C'est là qu'intervient le joint de culasse, qui sert tout simplement à garantir l'étanchéité à l'intérieur de la chambre de combustion.

À cause de cette position stratégique, le joint de culasse doit résister à d'importantes contraintes :

  • thermiques ;
  • mécaniques ;
  • chimiques.

Bon à savoir : certaine vieilles voitures, comme la Citroën 2CV, n'ont pas de joint de culasse. Ceci s'explique par des choix techniques, la composition du moteur rendant le joint de culasse superflu.

Pannes du joint de culasse : quels risques ?

Si un joint de culasse est endommagé, on dit qu'il « claque ». Cette défaillance peut avoir plusieurs conséquences selon l'endroit où le joint a rompu :

  • une perte de lubrification, et donc une consommation d'huile moteur excessive ;
  • une perte de puissance anormale ;
  • et plus grave, la présence de liquide de refroidissement dans le cylindre, empêchant tout simplement le moteur de fonctionner.

Bon à savoir : la plupart des joints de culasse n'étaient ni en caoutchouc, ni en plastique, mais en amiante, avant la loi interdisant l'utilisation de cette matière.

Pannes du joint de culasse : symptômes et remplacement

Un joint de culasse défaillant entraîne une réaction en chaîne dont les symptômes les plus visibles sont :

  • une importante fumée blanche qui s'échappe du pot d'échappement ;
  • une surchauffe du moteur ;
  • une baisse du niveau de liquide de refroidissement ;
  • voire une baisse de l'huile moteur.

Dans tous les cas, le remplacement d'un joint de culasse n'est pas une opération anodine et doit respecter une procédure stricte et longue.

À noter : ceci explique le fait que le changement d'un joint de culasse coûte aussi cher. Tellement cher que la plupart des gens changent de voiture, si celle-ci n'est pas déjà hors d'usage après la panne.

Pour approfondir le sujet :

  • Lors d'une révision ou d'un passage chez le garagiste, il est possible que vous deviez payer des pièces détachées vous-même, si elles sont à changer et n'entrent pas dans les conditions de la garantie que vous avez choisi.
  • Vous pouvez aussi acheter vos pièces détachées moins cher sur Internet, mais attention aux arnaques.
  • Pour éviter les pannes à répétition, commencez par vous méfier à l'achat de la voiture. Apprenez à repérer les éventuels défauts et arnaques !


Autres sujets sur Ooreka


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
FC
françois c.

juriste en droit des affaires, civil et pénal

Expert

claude garnier

magistrat honoraire

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !